Quand Abdelaziz Bouteflika négocie avec un chef terroriste pour attaquer le Maroc

Quand Abdelaziz Bouteflika négocie avec un chef terroriste pour attaquer le Maroc

Les accusations sont graves à l’encontre des autorités algériennes. Dans des documents publiés par Wikileaks, le gouvernement algérien et le chef terroriste Belmokhtar sont accusés d’avoir conclu un accord pour attaquer les intérêts du Maroc au Sahara.

Les courriers électroniques reçus par l’ancienne secrétaire d’Etat américaine Hilary Clinton ont été dévoilés cette semaine par Wikileaks. Il en ressort ainsi que l’ancien conseiller spécial du président américain Bill Clinton, Sidney Blumenthal, a envoyé un courrier à Hilary Clinton le 17 janvier 2013 à 22h dans lequel il fait part d’un accord entre le groupe terroriste de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar et le gouvernement algérien en vue d’attaquer « les intérêts marocains au Sahara occidental ».

Dans ce mail Blumenthal écrit : « Selon des sources ayant accès à la DGSE algérienne , le gouvernement de Bouteflika a conclu une entente très secrète avec Belmokhtar après le kidnapping en avril 2012 du consul algérien à Gao (Mali). En vertu de cet accord, Belmokhtar a concentré ses opérations au Mali et, occasionnellement, avec les encouragements de la DGSE algérienne, attaqué les intérêts marocains au Sahara occidental où les Algériens ont des revendications territoriales ».

L’ancien conseiller spécial envoie ce mail suite à l’attaque terroriste qui a ciblé le site pétrolier algérien de In Amenas et mené par le groupe dirigé par Mokhtar Belmokhtar. Cette attaque est une surprise pour le pouvoir algérien puisqu’il avait scellé une entente avec ce groupe quelques mois auparavant.

Plus loin dans le mail, Sidney Blumenthal poursuit : « Le gouvernement mauritanien, encouragé par le Maroc, a tenté de négocier un règlement avec Belmokhtar qui aurait permis à ses disciples de réintégrer la société. Ces négociations ont cependant été rompues durant l’été 2010 et le groupe Belmokhtar a poursuivi son soutien opérationnel à AQMI dans la région ».

Le 21 Mars 2016
SOURCE WEB Par Bladi

 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Algérie

Algérie

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika se représentera aux élections présidentielles d’avril. Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle pour les Maro...