L. Haddad met en avant l’expertise marocaine au profit de l’Afrique

L. Haddad met en avant l’expertise marocaine au profit de l’Afrique

Le  Ministre du Tourisme, Lahcen Haddad,  s’est entretenu le 6 avril à Rabat  avec Prince Emmanuel NGASSA HAPI, Président de la Fédération Inter Etats des Syndicats et Agences de Voyages et de Tourisme Afrique de l’ouest et du centre (FISAVET /AOC).

Rappelant l’importance des visites de Sa majesté le roi Mohamed VI à plusieurs pays africains, Haddad a précisé que l’engagement politique, économique, culturel et humain du Maroc en faveur de l’Afrique,  s’inscrit dans le cadre d’une vision de long terme qui s’appuie sur la coopération Sud-Sud et l’établissement de rapports économiques équitables et équilibrés.

Il a ajouté que la  stratégie économique développée par le Maroc en direction du continent africain, ambitionne d’ériger notre pays en hub régional du co-développement dans les différents domaines clés notamment le Tourisme, d’autant plus qu’il y a  actuellement une volonté pour faire de ce secteur une priorité en Afrique.

En effet, selon la Banque africaine de développement(BAD), le tourisme africain a progressé en 2014 de plus de 4 % se classant en  deuxième position, juste derrière l’Asie du Sud-est (+6 %). Le continent africain a généré  ainsi 43,6 milliards de dollars US de recettes et  a contribué à la création  de près de 20 millions de personnes ont travaillé directement ou indirectement pour le secteur du tourisme (World Travel & Tourism Council). Ce qui démontre l’importance de l’industrie touristique et l’intérêt qui doit être consacré  à ce secteur dans les différents volets de coopération africaine.

Le Ministre a également présenté les atouts de la destination Maroc, première destination du Continent avec 10,18 millions de touristes à fin 2015,  et a signalé la volonté du       Maroc de renforcer son positionnement sur le marché Africain. L’objectif pour 2017 est de réaliser un taux de croissance de 17% pour atteindre un flux de 220 000  touristes  en provenance de ce marché ; ajoutant à ce propos que  le rôle des agences de voyage est crucial dans le développement  des flux  touristiques et  que celles –ci  doivent saisir les nouvelles opportunités  qui se présentent au Maroc.

Flux touristiques en provenance de l’Afrique :

Le nombre de touristes africains à destination du Maroc a atteint 162 834 durant l’année 2015, soit une hausse de 4% ;

Le Sénégal se place à la première position en termes d’arrivées avec 41 271 touristes, suivi de la Côte d’Ivoire (22 378) et du Mali (20 068)

Les nuitées des touristes africains sont de l’ordre de 182 569 ;

La destination de premier plan : Agadir, suivi de Marrakech et Casablanca ;

Le Circuit cultuel : Fès accueille chaque année de nombreux disciples de la Tariqa Tijania, ainsi que Marrakech (mausolées d’Ahmad Sukayrij, al-Nâdhifî et al-Kansusî), Rabat (mausolée MohammedV), et Casablanca (Grande mosquée).

Le tourisme de shopping  (Casablanca, Agadir…)

Pour une part de 6,57%, l’Afrique a vu son trafic à destination du Maroc grimper de 11,86% passant ainsi de 1,03 million de passagers en 2014 à 1,15 million de passagers à fin 2015.

La Royal Air Maroc (RAM) une compagnie aérienne leader en Afrique avec la création d’un nouveau réseau aérien vers le marché africain : 26 nouvelles destinations en Afrique centrale et de l’ouest, soit au total 147 vols hebdomadaires vers ces destinations lors de la saison d’hiver 2015-2016

Le 06 Avril 2016
SOURCE WEB Par Tourisme Et Gastronomie

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme : le marché chinois se tasse

Tourisme : le marché chinois se tasse

Le nombre de touristes chinois ayant visité le Maroc en 2018 s’élève à 180 000. Les prémices de l’année 2019 n’augurent pas une croissance exponenti...