Maintien des contacts Maroc-ONU: "un bon signe", selon Stéphane Dujarric

Maintien des contacts Maroc-ONU:

Stéphane Dujarric, porte parole du secrétaire général de l'ONU

Lors du point de presse tenu vendredi 8 avril à midi heure de New York, 17h au Maroc, le porte-parole du secrétaire général de l’ONU a confirmé l’existence de contacts entre les parties marocaine et onusienne.

Stéphane Dujarric a souligné que ces contacts constituaient «un bon signe». Le porte-parole de Ban Ki-moon en réponse à plusieurs questions des journalistes sur le dossier du Sahara, a notamment indiqué que «le travail de la Minurso ne tient qu’à un fil  et continue de s’exercer dans un environnement difficile» (challenging, en anglais).  Dujarric a estimé que « la Minurso ne peut remplir son rôle et que l’actuelle situation n’est pas viable à long terme».

Le mois dernier, suite aux propos du SG de l’ONU sur «l’occupation» du Sahara, Rabat avait exigé et obtenu le départ de plus de 70 membres non militaires de la Minurso et le déménagement du bureau de liaison militaire de la Minurso composé de deux agents, de Dakhla à Aousserd.

Remise ce vendredi du premier draft du rapport sur la Minurso

Les informations du porte-parole onusien confirment des indices fournis hier à l’ONU sur la tenue de contacts entre l’ambassadeur du Maroc Omar Hilale et le SG-adjoint aux Affaires politiques de l’ONU, l’Américain Jeffrey Feltman.

Outre le dossier du Sahara, les deux hommes se connaissent bien, pour avoir été tous deux actifs dans le dossier des pourparlers libyens parrainés par l’ONU et abrités par le Maroc. Lors du point de presse d’hier jeudi 7 avril à l’ONU, le porte-parole adjoint onusien Farhan Haq avait parlé de rencontres entre Omar Hilale et Jeffrey Feltman.

Face aux manques d’éclaircissements sur le dossier du Sahara en provenance du bureau du porte-parole du SG de l’ONU, des journalistes accrédités au siège à New York ont demandé hier à pouvoir rencontrer et poser leurs questions à Jeffrey Feltman.

C’est aujourd’hui vendredi 8 avril que le premier draft du rapport du secrétaire général de l’ONU sur la mission de la Minurso au Sahara doit être remis  aux 15 Etats-membres du Conseil de sécurité. Après la communication des remarques et propositions d’amendements, le rapport onusien doit être officiellement adopté dans les derniers jours du mois d’avril.

Le 10 Avril 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

 

Les tags en relation

 

Les articles en relation