Maroc-USA: le Maroc a réalisé un grand progrès en terme de promotion du climat des affaires (Baraka)

Maroc-USA: le Maroc a réalisé un grand progrès en terme de promotion du climat des affaires (Baraka)

Le Maroc a réalisé un grand progrès en termes de promotion du climat des affaires, des infrastructures, de la connectivité et du savoir-faire continental, a affirmé, mardi à Rabat, le président du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), Nizar Baraka.

"Les sociétés américaines qui ont investi au Maroc ont d'ailleurs bénéficié de ce climat prospère pour les affaires", a assuré M. Baraka, qui s'exprimait à l'occasion de la clôture des travaux de la 3ème édition de la ''Morocco-US Business Development Conference'', une rencontre de référence pour les hommes d'affaires du Maroc et des USA.

La ''Morocco-US Business Development Conference'', qui a été couronnée d'un grand succès, a permis en outre de mettre en avant le potentiel énorme offert par la portée africaine de notre coopération, sachant que le continent africain compte plus d'un milliard de consommateurs, a-t-il dit.

"L'Afrique est la destination et le Maroc sa voie d'accès", a-t-il lancé, soulignant que des efforts doivent être consentis afin de fournir davantage de visibilité en ce qui concerne la création d'opportunités et la promotion des projets d'investissements grâce à la forte présence du Royaume sur l'ensemble du continent.

Le Maroc, deuxième investisseur africain en Afrique, à la faveur de la vision de SM le Roi Mohammed VI et Son leadership continental, peut favoriser l'éclosion des affaires et le co-investissement dans de multiples domaines à l'instar de l'agriculture, l'agro-industrie, la santé, l'éducation, les produits de grande consommation, les services et les télécommunications, a souligné le président du CESE.

Selon lui, la 3ème édition de la "Morocco-US Business Development Conference" puise son importance du fait qu'elle traduit les engagements réciproques des deux pays visant à consolider davantage les relations économiques bilatérales. Elle offre également une excellente plate-forme afin d'"explorer un nouveau commerce et des opportunités d'investissements entre les deux pays".

"Les rencontres BtoB qui ont eu lieu dans la matinée ont démontré la convergence des intérêts entre les entrepreneures américains et marocains", a-t-il dit, exprimant le voeu qu'elles puissent déboucher sur l'organisation d'autres meetings entre les deux parties.

"Nous constatons chaque année le progrès réalisé et avons hâte de voir d'autres projets naître dans cette perspective", a-t-il relevé, exprimant le souhait de voir de plus en plus d'investisseurs américains venir s'installer au Maroc et en Afrique.

Lors de cette conférence, les débats ont focalisé sur deux domaines stratégiques pour les deux pays, en l'occurrence l'énergie et l'industrie automobile, alors qu'un panel a été également tenu sur la coopération triangulaire, dans laquelle le Maroc joue un rôle de plate-forme pour l'Afrique, a-t-il poursuivi, notant que ces secteurs peuvent devenir les leviers de la coopération économique entre les deux parties.

Selon M. Baraka, l'aérospatial et les technologies de l'information constituent également deux autres secteurs pas moins importants et prometteurs pour notre coopération bilatérale.

La prochaine conférence, qui aura lieu à Seattle le 13 octobre prochain et qui sera tenue en coopération avec les sociétés Boeing et Microsoft, portera sur la promotion de ces deux secteurs, a-t-il encore souligné.

dwight-bush

Dwight Bush

De son côté, l'ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, M. Dwight Bush a fait remarquer que son pays entretient "un partenariat bilatéral stable" avec le Royaume, tout en tenant à saluer la vision "positive" du Roi Mohammed VI pour le Royaume et l'Afrique.

Mettant en avant l'infrastructure économique dont dispose le Maroc, le diplomate américain a souligné que le gouvernement marocain a développé une main d'œuvre compétente et encouragé l'installation des entreprises américaines désirant tirer profit de ses atouts dans différents secteurs.

Et d'ajouter que le pays bénéficie d'un positionnement géographique qui encourage les sociétés américaines à s'installer dans le Royaume pour développer leur commerce avec les continents africain et européen.

S'agissant de l'intérêt porté par les autorités américaines pour l'encouragement de l'installation des sociétés US au Maroc, le diplomate américain a indiqué que son gouvernement mène des programmes de grande envergure, notamment via le Millenium Challenge Compact (MCC) et l'USAID.

La cérémonie d'ouverture de cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre du Dialogue stratégique, conclu en septembre 2012 entre le Maroc et les USA, s'est déroulée en présence d'un parterre d'hommes d'affaires et d'opérateurs économiques des deux pays.

Cette conférence vise à identifier de nouvelles opportunités d'affaires et de partenariat dans les secteurs de l'automobile et de l'énergie, deux secteurs stratégiques suscitant l'intérêt de la communauté des affaires des deux pays.

Cette 3ème édition de la ''Morocco-US Business Development Conference" a connu la participation de plus d'une centaine d'hommes d'affaires américains et de représentants de grands groupes US, dont Ford, General Motors, Kosmos Energy, Chevron, General Electric, et de hauts responsables gouvernementaux américains.

Les travaux de cette rencontre se sont articulés autour de trois sessions, portant sur "l'énergie: les opportunités de développer le partenariat", "l'industrie automobile: l'investissement dans un secteur en expansion au Maroc" et "le Maroc une plateforme pour l'Afrique: opportunités et partenariats".

Cette rencontre permet également de mettre en relief le rôle que peuvent jouer, conjointement, les acteurs économiques marocains et américains, pour le développement économique du continent africain, conformément à la Déclaration conjointe du Roi Mohammed VI et du Président Barack Obama.

Dans cette Déclaration, les deux Chefs d'Etat avaient ''noté avec satisfaction leur évaluation partagée du rôle déterminant du développement humain et économique dans la promotion de la stabilité et de la sécurité dans le Continent africain et se sont engagés à explorer davantage et à approfondir des options concrètes de coopération pragmatique et inclusive sur des questions économiques et de développement d'intérêt commun''.

De même, elle constitue l'occasion pour les entreprises américaines de rencontrer des hauts responsables gouvernementaux en charge de secteurs stratégiques au Maroc, ainsi que des chefs d'entreprises marocains, aux fins de renforcer les partenariats déjà existants et d'identifier de nouvelles opportunités de commerce et d'investissement.

Des visites de sites industriels et logistiques de Tanger et Kenitra ainsi que de la Centrale Solaire Noor I de Ouarzazate sont prévues, mercredi, pour les hommes d'affaires américains, afin de leur permettre de se rendre compte, de visu, des atouts du Maroc en tant que plate-forme pour l'investissement et le commerce en Europe, en Afrique et au Moyen Orient.

Le 15 Avril 2016
SOURCE WEB Par Atlas Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation