Abou El walid Sahraoui menace d’attaque les centres et le personnel de la Minurso

Abou El walid Sahraoui menace d’attaque les centres et le personnel de la Minurso

La chaîne Al Jazeera a annoncé jeudi qu’Abou El walid Sahraoui, qui se proclame « émir de l’organisation de l’Etat islamique dans le grand Sahara, aurait menacé de s’en prendre aux positions et au personnel de la Minurso, ainsi qu’à des sites touristiques au Maroc et les locaux des services de sécurité.

Al Jazeera a indiqué être en possession d’un enregistrement audio du chef de Daech au grand Sahara. Ce dernier est un membre du mouvement séparatiste du Polisario et est un des fondateurs du MUJAO (Mouvement pour l'union et le jihad en Afrique de l'Ouest) avant de rejoindre le mouvement Al Mourabitoune.

Al Jazeera affirme que l’objectif est, selon le même enregistrement, de renforcer son allégeance au «calife» Abou Bakr Al Baghdadi.

L’ancien porte-parole du Mujao, Adnan Abou Walid Sahraoui, a prêté allégeance à l’Etat islamique, em mai 2015, au nom d'al-Mourabitoune, le groupe formé avec l'ex-chef d’AQMI, Mokhtar Belmokhtar. Ce dernier a en revanche réaffirmé sa loyauté au chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahir .

Né à Laâyoune, a grandi dans les camps de Tindouf et fait ses études en Algérie. Abou El walid Sahraoui fait parler de lui depuis quelques années avec de sanglants attentats en Algérie et dans la région sahélo-saharienne.

Le 05  Mai 2016
SOURCE WEB Par Atlas Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Islam : l’exemple marocain ?

Islam : l’exemple marocain ?

L’information est passée à peu près inaperçue. Elle constitue pourtant, peut-être, le début d’un séisme. Elle nous vient du Maroc. Selon l’article ...