Le Maroc échappe à un nouveau "16-mai"

Le Maroc échappe à un nouveau

Nous écrivons cela en pesant nos mots. La DGST a fait avorter ce vendredi 13 mai une grave opération terroriste, consistant en des attentats simultanés à l’instar du 16 mai 2003.

Le plan terroriste ciblait des zones touristiques et des missions diplomatiques étrangères, annonce un communiqué du ministère de l’Intérieur. Les commanditaires de l’opération voulaient en faire un nouveau 16-mai, avec des opérations simultanées en plusieurs endroits du pays, comme ce fut le cas en 2003.

Non seulement l’opération est dangereuse par son ampleur, mais elle annonce un changement de l’approche de Daech à l’égard du Royaume.

Cette fois-ci, c’est un expert de l’organisation, de nationalité tchadienne, qui a été mobilisé pour planifier l’opération, dont la date n’est pas précisée dans le communiqué. Le ministère de l’Intérieur évoque un nouveau 16-Mai, sans préciser si l’opération était planifiée pour lundi prochain ou pour une autre date. " Les interrogatoires sont en cours", indique à Médias24 une source sécuritaire autorisée.

Le ressortissant tchadien est arrivé le 4 mai 2016 au Maroc par l’aéroport Mohammed V. Il a été cueilli ce vendredi 13 mai dans une planque à Tanger. "Des armes et des explosifs ont été saisis", nous précise la même source. La présence d'explosifs signifie en général l'imminence d'un passage à l'acte.

Le BCIJ a également constaté que des repérages des cibles avaient été effectués et que le présumé terroriste arrêté avait aussi pour objectif de constituer des cellules dormantes composées de radicalisés marocains et algériens. Il devait également proclamer la région orientale comme wilaya, faisant allégeance à Daech.

Le 13 Mai 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Islam : l’exemple marocain ?

Islam : l’exemple marocain ?

L’information est passée à peu près inaperçue. Elle constitue pourtant, peut-être, le début d’un séisme. Elle nous vient du Maroc. Selon l’article ...