Administration Le Maroc élu au conseil exécutif de l’OADA

Administration Le Maroc élu au conseil exécutif de l’OADA

Le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration apporte un appui soutenu à l’OADA et à ses activités visant la promotion de la qualité des services des administrations publiques des pays arabes. Ph : MAP

Le nouveau conseil exécutif de l’Organisation compte ainsi, outre le Maroc, l’Arabie Saoudite (présidente), le Sultanat d’Oman, les Emirats Arabes Unis, le Koweït, le Qatar et le Soudan.

Le Maroc a été élu membre du conseil exécutif de l’Organisation arabe du développement administratif (OADA) pour la période 2016-2018, lors des travaux de la 103ème session ordinaire de ce conseil et de la 53e assemblée générale d’Organisation tenue les 11 et 12 mai à Casablanca.

Lors de ces travaux, qui se sont déroulés en présence du secrétaire général adjoint de la Ligue arabe chargé des affaires économiques et des ministres de pays membres, l’OADA a également décidé de créer une représentation au Maroc, indique un communiqué du ministère délégué chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration.

Le nouveau conseil exécutif de l’Organisation compte ainsi, outre le Maroc, l’Arabie Saoudite (présidente), le Sultanat d’Oman, les Emirats Arabes Unis, le Koweït, le Qatar et le Soudan.

La création d’une représentation de l’OADA au Maroc permettra de renforcer les relations de coopération et la coordination efficace entre le Royaume et les structures de l’Organisation, notamment dans les domaines de la formation et de la recherche administratives, en vue de renforcer la coopération dans la région du Maghreb.

Au cours des deux sessions, tenues au niveau des ministres, des délégués et des experts, le programme d’action de l’organisation pour la période 2017-2018 a été présenté et adopté.

Ce programme a été élaboré sur la base des stratégies approuvées par le conseil exécutif et l’assemblée générale et conformément aux lois et règlements du Conseil économique et social relatifs aux activités des organisations spécialisées issues de la Ligue arabe.

Parmi les décisions prises lors des réunions de Casablanca figurent l’adoption d’amendements à la convention de création de l’OADA, la programmation de nouveaux sujets relatifs au renforcement du rôle des jeunes dans le développement intégré, au rôle de la femme dans l’administration publique, à la lutte contre la corruption, à la promotion des mécanismes de la gouvernance institutionnelle et à l’utilisation des nouvelles technologies, outre l’adoption du programme d’action et du budget des deux années à venir, ainsi que l’élaboration de programmes contractuels entre l’Organisation et les pays arabes dans les domaines de la formation administrative.

Le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration apporte un appui soutenu à l’OADA et à ses activités visant la promotion de la qualité des services des administrations publiques des pays arabes, le soutien à l’efficacité des organismes de développement administratif arabes, le développement de la formation administrative et de ses institutions dans les pays arabes afin de renforcer les capacités de leur personnel et rapprocher et normaliser les systèmes administratifs à travers l’échange des expériences réussies, en particulier celle du Maroc et la mettre au service des autres pays membres.

Le 16 Mai 2016
SOURCE WEB Par LE MATIN

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le changement d'heure pour bientôt

Le changement d'heure pour bientôt

Il faudra penser à avancer vos montres. Le retour au GMT+1 va intervenir dans 15 jours. Le Maroc passera en effet au GMT+1 le 2 juillet prochain, indique le mi...