Photovoltaïque: Premiers détails sur l’accord Jet Contractors-Hareon Solar

Photovoltaïque: Premiers détails sur l’accord Jet Contractors-Hareon Solar

Plus de détails sont disponibles ce dimanche sur l’accord signé entre le groupe marocain Jet Contractors et son partenaire chinois Hareon Solar, dans le domaine de l’énergie solaire et des cellules photovoltaïques.

Il s’agit de la construction d’une usine de cellules et de modules photovoltaïques, d’une capacité de production annuelle de 160 MW, selon une communication du groupe.

Les deux groupes envisagent un investissement commun d'environ 550 MDH. Le montant qui a été annoncé à l’occasion de la visite royale, de source bancaire, n’est pas précis. Il annonce un apport du groupe chinois d’un montant de 1,17 MMDH.

Dans un premier temps, il s’agira de mettre à niveau l’unité de Oued Yquem (Skhirat),  qui fait partie du groupe Jet Contractors, avec un apport chinois en technologies avancées.  Il s’agit de la technologie certifiée “Tier 1-Bloomberg“ de la société Hareon Solar. Ce classement Bloomberg signifie que l’agence internationale considère Hareon Solar comme faisant partie du noyau dur, du cœur des acteurs du solaire.

Le partenaire chinois, selon des sources contactées par Médias 24, maîtrise une technologie de traitement du sable pur (silice) dont ne disposent que moins d’une demi-douzaine de concurrents dans le monde. Cette première phase de mise à niveau devrait prendre un délai de six mois, selon les sources de Jet Energy.

Transfert de technologie

Dans un deuxième temps, les 12 mois suivants, PV Industry (Jet Energy, filiale de Jet Contractors)  compte s’installer dans une zone industrielle de la région de Tanger, pour poursuivre son plan d’investissement dans le cadre de l’accord signé à Pékin la semaine dernière.

Cette nouvelle unité serait détenue à 40% par Jet Contractors et 40% par Hareon Solar; les 20% restants doivent être détenus parla SIE, la Société d’investissements énergétiques, bras étatique de financement des projets d’énergie renouvelable. «Le groupe compte sur un fort développement du Plan solaire marocain pour atteindre ses objectifs», nous a indiqué Mohammed Yahia Zniber, administrateur de Jet Energy et conseiller du groupe.

Dans le cadre de cet accord, Hareon Solar «fournira à la filiale marocaine l’accès à sa technologie interne, en termes de résultats R&D et lui transfèrera toute la technologie et le savoir-faire industriel». Hareon Solar est coté à la Bourse de Shanghai.

M. Zniber indique à Médias 24 que «le groupe espère voir les premiers fruits de ses investissements à partir de fin 2018, la production devant être effective dans moins de 24 mois». A travers ce partenariat avec l’industriel chinois, «les nouveaux produits maroco-chinois d’énergie solaire visent la conquête de marchés de pays avec lesquels le Maroc dispose d’accords de libre-échange», souligne M. Zniber. Il s’agit principalement de l’Europe, mais aussi de l’Afrique et éventuellement, des Etats-Unis, de la Turquie et des Emirats.

Basé à Rabat, le groupe Jet Contractors est coté à la Bourse de Casablanca. Son PDG est  Mohamed Adil Rtabi. Le groupe qui développe huit métiers  et contrôle sept filiales, a réalisé un chiffre d’affaires de 705 MDH en 2015, en hausse de 21% sur l’exercice 2014.

Le groupe a réalisé 33 MDH de bénéfices en 2015 et distribué 1 MDH de dividendes, 5 DH par action. Selon une note d’information du groupe, Jet Contractors dispose d’un carnet de commandes de 2,55 MMDH pour l’année 2016.

Le 16 Mai 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Crédit: Etat d'urgence!

Crédit: Etat d'urgence!

Une commission spéciale proposera un plan d'actions Point de discorde: les cautions personnelles exigées par les banques Les TPME souffrent plus de ...

Acwa Power s’aligne sur Noor Midelt

Acwa Power s’aligne sur Noor Midelt

Une offre en préparation pour soumissionner au futur appel d’offres international Projet éolien Khalladi: démarrage imminent des travaux Appétit gra...