La connexion du Polisario avec les narcotrafiquants et les terroristes se confirme davantage

La connexion du Polisario avec les narcotrafiquants et les terroristes se confirme davantage

La brigade de gendarmerie de Zouerate, dans l’extrême nord-est de la Mauritanie a intercepté un groupe de cinq individus roulant à bord de véhicules tout-terrain et se dirigeant vers la frontière du Mali. Après une course-poursuite et des échanges de tirs, les gendarmes mauritaniens, soutenus par un avion de l’armée de l’air, sont parvenus à arrêter les fugitifs. Le groupe se composait de deux Sahraouis appartenant à la milice du Polisario et de trois Maliens des forces de libération de l’Azaouad. Les gendarmes mauritaniens se sont rendus compte que les véhicules transportaient une importante quantité de drogue et un arsenal militaire comprenant des armes lourdes, des fusils Kalachnikov et des mitraillettes légères. Les cinq hommes appartiennent à une bande dont le grand contingent avait été arrêté par une patrouille militaire mauritanienne, dans le courant de la semaine passée, dans la zone dénommée Al-Kank, en plein désert, au nord-est de la Mauritanie. Cette opération qui survient après plusieurs autres, ne laisse aucun doute sur  la connexion des miliciens du Polisario avec les organisations du crime organisé qui font du grand Sahara leur terrain de prédilection 

Le 16 Mai 2016
SOURCE WEB Par Libération

Les tags en relation

 

Les articles en relation