La lutte contre les changements climatiques se régionalise 7,6 millions de DH pour les schémas de quatre régions

La lutte contre les changements climatiques se régionalise 7,6 millions de DH pour les schémas de quatre régions

Selon le département de l’Énergie, le Maroc s’est engagé dans une démarche volontaire pour la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques en dessinant progressivement sa propre vision.

Le ministère de l’Énergie et des mines planche sur un schéma régional de préservation de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques avec quatre déclinaisons : Casablanca-Settat, Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et Marrakech-Safi. Sa réalisation coûtera 7,6 millions de dirhams.

Le ministère de l’Énergie et des mines veut régionaliser le dispositif de préservation de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques. Il a lancé un appel d’offres pour commanditer une étude devant servir de base à l’élaboration d’un schéma régional de préservation de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques. Régions concernées : Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Casablanca-Settat, Fès-Meknès et Marrakech-Safi. La mise en place de schéma coûtera au ministère 7,6 millions de dirhams à raison de 1,9 million chacune. Selon les services de Abdelkader Amara, l’étude en projet identifiera des enjeux environnementaux liés à la préservation des milieux naturels, avec une attention particulière à ceux liés aux changements climatiques.

Il s’agit aussi de renforcer et de redynamiser le réseau régional de collecte et d’échange d’informations des partenaires ainsi que de collecter et actualiser les données et les indicateurs. L’étude comprendra un rapport régional sur l’état de l’environnement selon le nouveau découpage avec un focus sur la problématique des changements climatiques et en lien avec les Objectifs du développement durable (ODD) adoptés fin 2015. Le tout aboutira donc à l’élaboration d’un schéma régional de préservation de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques avec un volet concernant l’adaptation aux effets néfastes attendus des changements climatiques. «L’objectif étant d’atténuer les effets des changements climatiques et des défis de l’adaptation en identifiant des actions à mener au niveau régional pour prévenir et réduire toutes les formes de pollutions et de nuisances», explique le ministère dans le cahier des prescriptions spéciales (CPS) accompagnant l’appel d’offres.

Le schéma régional devra par ailleurs renfermer un programme d'actions et des mesures d’accompagnement sur le plan technique, institutionnel, législatif et réglementaire ainsi que sur le plan de la promotion, la sensibilisation et l’information. «Le Maroc s’est engagé dans une démarche volontaire pour la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques en dessinant progressivement sa propre vision tout en se conformant aux décisions prises à l’échelle internationale et aux accords multilatéraux en lien avec la protection de l’environnement et le développement durable», explique le ministère. L’étude à lancer permettra d’aider les régions dans l’élaboration de schémas régionaux de préservation de l’environnement et disposer d’un outil de prise de décision à mettre à la disposition des acteurs et régionaux et nationaux.

Le 16 Mai 2016
SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation