Un fonds maroco-américain pour les zones industrielles durables au Maroc

Un fonds maroco-américain pour les zones industrielles durables au Maroc

Le Fonzid, visant à lever la contrainte d'accès au foncier industriel au Maroc, est le fruit d'un partenariat entre le gouvernement marocain et la Millenium Challenge Corporation.

La Millenium Challenge Corporation (MCC), organisme public américain d’aide au développement et le gouvernement marocain, à travers le ministère de l’Industrie, procéderont à la mise en place d’un Fonds des zones industrielles durables (Fonzid), qui se veut un moyen de lever la contrainte d’accès au foncier industriel, en introduisant une nouvelle approche de développement et de revitalisation des parcs industriels. Ce fonds sera opérationnel après l’entrée en vigueur du Compact II et l’élaboration du manuel de gestion et d’exécution du fonds, vers l’année 2017.

Le Fonzid permettra de soutenir techniquement et financièrement les initiatives privées et publiques visant la revitalisation ou la création de zones industrielles durables, ainsi que l’amélioration de la performance économique, sociale et environnementale au niveau des zones industrielles du pays. 

Il privilégiera donc les projets innovants, rentables, inclusifs et durables, intégrant les aspects sociaux et respectant les politiques environnementale, sociale et de genre de la MCC.

Les différents acteurs concernés par le foncier ou l’immobilier industriel sont invités à proposer des projets qui pourront bénéficier du financement du Fonzid.

Une enquête sera lancée en vue de déterminer le potentiel des projets présentés, de paramétrer le fonds, ainsi que d’évaluer les critères d’éligibilité au fonds.

Le Fonzid entre dans le cadre du projet "Productivité du foncier", plus précisément dans la phase "Foncier industriel" ayant nécessité 127 millions de dollars. Outre la création du Fonds, le projet envisage de mettre en place un centre chargé de fournir l’accompagnement et l’expertise requis pour le développement des zones industrielles, ainsi que de créer et revitaliser 4 zones industrielles, à travers des partenariats public-privé, aptes à répondre aux besoins des investisseurs. 

Le projet "Productivité du foncier" constitue le second pilier du programme de coopération avec la MCC "Compact II", ayant mobilisé 450 millions de dollars, auquel s’ajoute une contribution du Maroc de 67,5 millions de dollars. Le premier pilier consiste en l’éducation et la formation pour l’employabilité.

Le 19 Mai 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le Maroc à l'UA: Et maintenant?

Le Maroc à l'UA: Et maintenant?

Les premiers moments de joie passés, retour sur l'admission du Maroc, sa portée, les prochaines étapes et les questions qui se posent. >Le Maroc offen...