OCP lance Jesa International

OCP lance Jesa International

La nouvelle filiale portera les projets Jesa à l’international

Elle est créée sous le statut CFC

Pour optimiser l’export de l’ensemble de ses services, les réalisations de grands projets industriels… le groupe OCP vient de créer, via Jacobs Engineering SA, une nouvelle filiale dédiée aux activités d’ingénierie sur le marché international

Baptisée Jacobs Engineering International,  la nouvelle entité est détenue à 100% par Jacobs Engineering SA (JESA), entreprise de classe mondiale qui emploie près de 1.200 personnes de différentes nationalités dont 90% de nationaux. Capitalisant sur son expérience dans les domaines des phosphates et industries chimiques, des infrastructures, du bâtiment, des aménagements urbains et de l’énergie, Jesa a initié une nouvelle stratégie commerciale avec une vision d’ouverture. Ce redéploiement consiste à se développer dans de nouveaux marchés à l’international. Pour accompagner cette stratégie, Jesa a créé une nouvelle structure sous le statut CFC (Casablanca Finance City). L’enjeu est de faciliter les opérations à l’export de l’ensemble des services de Jesa à l’international, notamment vers l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe. Cette nouvelle structure intervient dans un contexte particulier où Jesa cible de nouveaux marchés en Afrique et à l’international. Avec les derniers contrats concrétisés cette année, les contours de la stratégie d’ouverture à l’international de Jesa prennent forme. La stratégie de l’entreprise a, rappelons-le, porté notamment sur la signature de nouveaux contrats pour des projets au Sénégal, en Arabie saoudite, à Oman et en Ethiopie, pour la réalisation des grands projets industriels, dans le BTP ou encore les infrastructures.  D’autres projets structurants sont dans le pipe. A terme, et en fonction des opportunités de développement, la nouvelle filiale pourra accompagner OCP Africa au même titre que d’autres entreprises, pour le déploiement de leurs projets à l’international, en particulier en Afrique.

Il y a quelques mois, Jesa Engineering  SA a remporté un gros marché à Dakar. Le spécialiste marocain de l’ingénierie a décroché au Sénégal un contrat de maîtrise d’ouvrage déléguée de projet (PMC), portant sur la construction d’un méga-complexe résidentiel, les plus grandes tours résidentielles du Sénégal pour un  montant qui s’élève à 2,1 milliards de DH (210 millions de dollars). Il s’agit du plus grand projet immobilier jamais réalisé au Sénégal. Le donneur d’ordre de ce marché est le groupe I-Africa Ventures.

Baptisé «Faubourg Lébou Emergent» (FALEME), le projet a plusieurs composantes: tours panoramiques, résidences de luxe, centre commercial... Il sera réalisé sur 25.000 m2 et sera composé de 900 appartements répartis sur 6 bâtiments de 4 étages. L’étape actuelle correspond au lancement des travaux. Au total, le site devra accueillir quelque 900 appartements, ainsi que des galeries commerciales sur quatre niveaux (une superficie globale de 25.000 m2).

Pour rappel, Jesa a été créé en 2009 suite à une joint-venture entre Jacobs Engineering Inc. et l’OCP.

Carte de visite

Le Groupe OCP  a créé en 2010 une joint-venture avec la société américaine Jacobs Engineering Group. L’objectif est d’assister le phosphatier dans ses projets de développement et d’extension industrielle, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Aujourd’hui, Jesa assure les prestations d’ingénierie, d’approvisionnement et de conception  pour les quatre unités de production de DAP/MAP et les deux unités de granulation qui font partie de la première phase d’extension du hub de Jorf Lasfar.

Le 09 Juin 2016
SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation