Climat L'ONU met en garde contre toute abrogation de l’Accord de Paris

Climat L'ONU met en garde contre toute abrogation de l’Accord de Paris

Le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump, a promis d'abroger l’accord de Paris une fois élu Président des Etats-Unis. Ph. AFP

Il serait «terrible et catastrophique» de se rétracter de l’Accord de Paris sur le climat, a estimé mardi le porte-parole de l’Onu, Stéphane Dujarric, en réaction aux propos du candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump qui a promis d'abroger l’accord une fois élu Président des Etats-Unis.

L’Accord a été signé unanimement, et il a pu unifier tous les Etats membres de l’Onu, a dit Stéphane Dujarric lors d’un point de presse, rappelant que le texte est le fruit d’âpres négociations.

«Il ne fait aucun doute que le changement climatique est réel», a-t-il dit, ajoutant que tous les pays ayant signé l’accord, y compris les Etats-Unis, s’accordent sur la nécessité d’agir d’une manière «pratique et réaliste» pour faire face au changement climatique.

Le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, avait signé, le 22 avril dernier lors d’une cérémonie grandiose au siège de l’Onu à New York, l’accord de Paris qui prévoit de contenir le réchauffement climatique sous le seuil critique de 2°C par rapport au niveau pré-industriel.

«Il serait terrible et catastrophique de se rétracter de cet accord et de défaire le texte historique auquel nous sommes parvenus à Paris», a-t-il indiqué.

L’Onu avait salué, début juin, le soutien affiché par le président Barack Obama et le Premier ministre indien, Narendra Modi pour une ratification rapide de l’Accord.

Quelque 177 pays, dont le Maroc, ont signé l’Accord et 17 l’ont déjà ratifié. 

Le 23 Juin 2016
SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Donald Trump : le leader libre

Donald Trump : le leader libre

Trump, qu’on est parfaitement libre de détester et de mépriser pour cent raisons, est en passe de s’imposer tout naturellement comme le « leader » du mo...