Tourisme: Agadir dans le rouge

Tourisme: Agadir dans le rouge

Arrivées de visiteurs, nuitées dans les hôtels classés, durée moyenne de séjour… Tous les indicateurs de l’activité touristique dans la première destination balnéaire du pays sont en berne. Les détails.

Le tourisme, dans la première destination balnéaire du pays, est toujours à la traîne, annonce L’Economiste dans son édition du 27 juin. Le quotidien affirme que l’activité touristique, en mai 2016, dans les établissements hôteliers classés d’Agadir, a enregistré, en termes d’arrivées, une baisse de 9,61%, soit 74.641 touristes reçus en 2016, contre 85.576 en 2015 durant la même période.

Cette baisse relevée par le Centre régional du tourisme s’explique par la régression de certains principaux marchés émetteurs dont le marché national, jusqu’alors considéré par les professionnels comme grand générateur de cash-flows. En mai dernier, ils sont ainsi 2677 touristes nationaux de moins à visiter la station balnéaire, soit une variation de -8,86% pour les arrivées et -7,85% pour les nuitées.

Sans surprise, les marchés français et allemand sont également en perte de vitesse avec respectivement -20,1% et -5,23% en termes d'arrivées. Une tendance baissière est également à noter pour les nuitées. Par contre, les efforts fournis par la profession pour conquérir le marché russe semblent porter leurs fruits, puisque celui-ci connaît une augmentation de 3978 arrivées, avec plus de 30.947 nuitées enregistrées. Le marché italien a connu, également, une hausse de 12,44%.

La durée moyenne de séjour, quant à elle, durant le mois écoulé, a connu une hausse de 4,39% en 2016, contre 4,11% en 2015. Toutefois, le taux d’occupation moyen dans les hôtels classés d’Agadir, durant le mois de mai 2016, a enregistré une baisse de 3,58%. Par ailleurs, l’analyse du cumul des arrivées et des nuitées enregistrées dans les hôtels classés de la ville d’Agadir, durant les cinq derniers mois de l’année en cours, fait ressortir un tableau bien sombre par rapport à l’année précédente, avec une baisse de 5,06%, soit seulement 330.233 visiteurs reçus au cours de ces cinq derniers mois, contre 347.825 durant la même période de l’année dernière. Il faut préciser que les nuitées sont également à la traîne avec, pour la même période, une baisse de 7,01%, soit 1.472.155 nuitées enregistrées contre 1.583.076 en 2015. Même tendance baissière pour la durée moyenne de séjour entre janvier et mai dernier: une moyenne de 4,46 jours en 2016, contre 4,55 jours en 2015.

Le 27 Juin 2016
SOURCE WEB Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Manque de visions

Manque de visions

Les grandes places touristiques ont été pleines à craquer pour les fêtes (sauf Agadir qui mériterait d’être «upgradée»). L’Office du Tourisme a don...