Développement humain Le Maroc salue l’appui technique et financier de l’Union européenne à l’INDH

Développement humain Le Maroc salue l’appui technique et financier de l’Union européenne à l’INDH

Le soutien de l’UE a porté sur 60 millions d'euros au titre de la phase I et 25 millions d'euros au titre de la phase II.

Fin du programme d’appui de l’Union européenne à la deuxième phase de l’INDH. Du côté de l’UE comme de celui du gouvernement marocain, la satisfaction est clairement exprimée. Le partenariat entre les deux parties a abouti à des résultats tangibles en matière de promotion du développement humain.

Les participants à un atelier national organisé mardi à Rabat à l’occasion de l’achèvement du programme d’appui de l’Union européenne (UE) à la deuxième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) ont été unanimes à souligner l’importance de la contribution de l’UE. Le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Draïss, a affirmé ainsi que l’UE est considérée comme un partenaire stratégique de cette initiative depuis son lancement en 2005, tant sur le plan d'accompagnement technique que sur le plan financier. Étayant ses propos par des chiffres, le ministre marocain a ajouté que le soutien de l’UE a porté sur 60 millions d'euros au titre de la phase I et 25 millions d'euros au titre de la phase II avec une assistance technique dans les domaines de l'émergence des AGR (activités génératrices de revenus) selon l'approche filière, la pérennisation des services et des équipements sociaux et la gouvernance en termes de système de suivi d’évaluation et de formation. Rappelant que l’UE appuie prioritairement les interventions de l’INDH en milieu rural, M. Draïss a précisé que ce soutien concerne également l'accompagnement de proximité des projets à travers des missions de suivi, d'évaluation et d'audit contractées par l'UE. Pour sa part, Nadira El Guermaï, gouverneur-coordinatrice de l’INDH, a souligné que le partenariat avec l’Union européenne a abouti à des résultats tangibles en matière de promotion du développement humain dans ses dimensions économique et sociale. Selon elle, parmi les résultats de ce partenariat figurent également le renforcement des acteurs locaux, l’amélioration de la gouvernance locale et la convergence accrue des interventions contribuant à augmenter l’impact de l’action publique en faveur du développement humain en milieu rural.

De son côté, l’ambassadeur de l’UE au Maroc, Rupert Joy, a qualifié mardi d'«innovation majeure» l’INDH, dans la mesure où elle a introduit, dès l'origine, aux côtés des notions de lutte contre la pauvreté et de l'exclusion sociale, une démarche stratégique de transformation sociale et des modes de gouvernance locale. M. Roy, a rappelé que l’INDH, lancée par S.M. le Roi Mohammed VI en mai 2005, était à l’origine fondée sur une nouvelle approche de la gestion des affaires publiques, relevant que cette nouvelle approche qui avait pour but de faciliter les relations entre l’État, les collectivités territoriales et la société avait également et a toujours pour objectif la réduction de la pauvreté et de l'exclusion sociale par le biais de la promotion du développement humain. Cette démarche stratégique a été mise en pratique par la mise en œuvre massive de plus de 42.000 projets au profit des zones et des populations les plus défavorisées, et ce sur la base d'une approche participative, s’est félicité le diplomate européen, précisant que l’INDH procède également d’une vision d’ensemble autour de valeurs telles que la dignité de l’Homme, l’esprit d’écoute et de confiance en l’avenir et incorpore des principes de mise en œuvre que sont l’exclusivité, la responsabilisation et la transparence. «Ce sont ces principes, ainsi que la capacité de l'équipe de coordination à se remettre en cause qui ont attiré l'attention et le soutien de l'UE, ainsi que d'autres partenaires bilatéraux et multilatéraux», a affirmé le chef de la délégation de l'Union européenne à Rabat lors de cette rencontre organisée par le ministère de l’Intérieur et l’UE pour échanger sur les résultats de ce partenariat et présenter le bilan de l'assistance technique et du soutien financier de l’INDH.

Le 29 Juin 2016
SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le monde perdu du Brexit

Le monde perdu du Brexit

Lorsque l'électorat britannique a décidé, il y a près de trois ans, de quitter l'Europe, le monde était très différent de ce qu'il est aujour...