Acwa Power Khalladi. La première turbine sera opérationnelle en 2017

Acwa Power Khalladi. La première turbine sera opérationnelle en 2017

Les commandes finales viennent d’être passées pour la construction du parc Acwa Power Khalladi, selon les promoteurs du projet. La première turbine sera opérationnelle en septembre 2017, avec pour objectif que le projet soit totalement fonctionnel en février 2018.

Selon un communiqué signé conjointement par Acwa Power et Infra Invest (filiale de RMA Watanya) et publié le 11 juillet 2016, les commandes finales viennent d’être passées pour la construction du parc Acwa Power Khalladi.

De 120 MW, cette ferme éolienne située à Jbel Sendouq dans la région tangéroise et connue par le passé sous le nom d'UPC Renewables (opérateur à l’origine du projet) pèse pour 1,7 milliard de DH d'investissement. Elle est détenue à hauteur de 75% par le saoudien Acwa Power et 25% par le fonds d’investissement Arif (géré par Infra Invest, filiale de RMA Watanya).

Vestas, Cegelec, Stam et AGTT comme fournisseurs

Contacté par Médias24, le groupe Acwa Power dévoile l’identité des fournisseurs, chacun selon son périmètre d’intervention: Vestas en tant qu’équipementier pour les turbines éoliennes, Cegelec pour les travaux électriques, Stam pour le génie civil et AGTT pour le transport et  la mise en place des grues (Eurogrues-Eurorguas étant le sous-traitant d’AGTT pour le levage).

Une source autorisée au sein du groupe ajoute que "la première turbine sera opérationnelle en septembre 2017, avec pour objectif d’être totalement fonctionnelle en février 2018".

Il faut savoir que 2017 est une deadline:l’étude d’impact environnemental réalisée par UPC Renewables en juillet 2011 au sujet du parc éolien a été approuvée par le Comité national des études d’impact sur L’environnement (CNEIA) en juillet 2012, pour une durée de 5 ans; période durant laquelle la construction devra avoir commencé, souligne un document datant d’août 2015 et signé  Acwa Power et UPC Renewables.

Pour ce qui est du volet financier, le communiqué du 11 juillet assure que  toutes les conditions préalables pour le financement ont été satisfaites. Dans de précédentes sorties médiatiques, il a été précisé que le financement a été organisé sur la base d’une dette long terme du projet, avec notamment l’apport de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en collaboration avec le Fonds pour les technologies propres (Clean Technology Fund - CTF) et la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE).

Les industriels ciblés

Le projet Khalladi développé en production privée d’électricité sera le premier projet lancé par Acwa Power dans le cadre de la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables et permettant aux producteurs privés d’électricité d’approvisionner en direct des clients connectés au réseau haute tension, notamment des industriels.

Qui sont-ils? Acwa Power ne répondra pas à cette question. Toutefois, en novembre 2015, le groupe avait  révélé que 85% de l’énergie produite sera vendue à 3 gros clients industriels. Le reste de l’énergie produite sera vendu soit dans le cadre de contrats court terme de vente d’électricité ou encore à l’ONEE.

Notons que le  groupe Acwa Power – à ne pas confondre évidemment avec le groupe Akwa-  est le principal investisseur et développeur du complexe solaire Noor, aux côtés de l’agence Masen et des espagnols Aries et TSK. Il travaille également sur le projet solaire de Midelt, ce qui fait de lui un acteur de taille dans le domaine des énergies renouvelables au Maroc.

Le 11 Juillet 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Solaire: Masen accélère!

Solaire: Masen accélère!

L’agence lance les premières études de Noor PV II Un 1er site en 2017 pour Alsolen, la joint-venture Masen-Alcen Noor PV I et Midelt en cours d’adju...

Masen: Alerte sur l’endettement

Masen: Alerte sur l’endettement

Six ans après sa création, des résultats encore dans le rouge Noor 1 devrait faire rentrer les premiers dividendes cette année L’endettement frôle ...