Événement Le développement durable au cœur des deuxièmes Assises de l’économie sociale et solidaire

Événement Le développement durable au cœur des deuxièmes Assises de l’économie sociale et solidaire

Selon Mme Marouane, les Assises seront une occasion pour échanger autour des actions menées pour promouvoir cette nouvelle filière de l’économie.

Les deuxièmes Assises de l’économie sociale et solidaire seront une occasion pour échanger autour des actions menées pour promouvoir cette nouvelle filière de l’économie. Il s’agit aussi de débattre du projet de loi-cadre de l’ESS, qui se trouve actuellement dans le circuit législatif.

Après une première édition, tenue en novembre dernier, le ministère de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire organise demain la deuxième édition des Assises nationale de l’économie sociale et solidaire (ESS) à la Foire internationale de Casablanca. Placée sous le thème «Économie sociale et solidaire et développement durable», cette rencontre, placée sous le Haut Patronage de S.M. le Roi, vise à instaurer un échange entre les parties prenantes et les professionnels du secteur autour de cette thématique d’actualité s’inscrivant dans la droite ligne de la COP 22 qui aura lieu en novembre prochain à Marrakech. Le choix de cette thématique n’est pas fortuit, il s’explique par le lien évident entre l’économie sociale et solidaire et le développement durable, lieu qui n’est plus à démontrer. En effet, cette nouvelle économie naissante représente un cadre privilégié pour le développement durable, compte tenu de sa double portée, économique et humaine, et aussi de son approche basée sur la proximité.

D’autant qu’elle a montré une forte résilience pendant la crise financière mondiale. Les deuxièmes assises de l’ESS visent plusieurs objectifs, notamment l’évaluation de la mise en œuvre des recommandations formulées par les participants lors de l’édition précédente, tient à souligner Fatima Marouane, ministre de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire, lors d’une conférence de presse tenue hier à Rabat et qui a été consacrée au lancement de cette manifestation.

Selon Mme Marouane, les Assises seront une occasion pour échanger autour des actions menées pour promouvoir cette nouvelle filière de l’économie. Il s’agit aussi de débattre du projet de loi-cadre de l’ESS, qui se trouve actuellement dans le circuit législatif. Rappelons ici que ce texte tente de cerner les contours de l’économie sociale et solidaire en en précisant la définition, le champ d’application et les composantes. Il essaie également de préciser les aspects relatifs à la caractérisation de l’entreprise sociale, la représentation des acteurs et les politiques publiques de développement dans ce domaine. Dans cette lignée, la ministre a affirmé que la mise en place d’un cadre juridique régissant l’ESS souligne également la nécessité de revisiter la stratégie nationale de l’économie sociale et solidaire afin de la mettre en phase avec les stratégies sectorielles qui sont en lien direct ou indirect avec la promotion de l’ESS, comme l’Initiative nationale pour le développement humain, la vision 2015 d’artisanat et le plan Maroc vert. L’actualisation de la stratégie devra également prendre en compte l’avis émis par le Conseil économique, social et environnemental portant sur l’ESS, toujours selon la ministre.

Pour atteindre ces objectifs, le débat s’articulera autour de quatre axes, en l’occurrence le renforcement des compétences des acteurs de l’ESS, le financement des organisations de l’ESS, la gouvernance et la régionalisation avancée, ainsi que l’ESS et le développement durable. D’après Fatima Marouane, les axes de discussion ont été arrêtés en harmonie avec la dynamique nationale de développement de l’ESS et le lancement du grand chantier de la régionalisation avancée, qui représente une véritable opportunité pour promouvoir cette économie prometteuse.

Le 12 Juillet 2016
SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L’organigramme de la COP22

L’organigramme de la COP22

Mezouar, président, Lhafi, commissaire général Une dream-team de profils expérimentés pour la préparation de ce sommet Création d’un Segma pour f...