Artisanat Grande affluence à la Foire régionale de Guelmim

Artisanat Grande affluence à la Foire régionale de Guelmim

Valoriser le secteur de l'artisanat et soutenir la commercialisation de ses produits fabriqués à la main.

Quelque 10.000 visiteurs ont afflué à la Foire régionale de l'artisanat de Guelmim, qui s'est déroulée du 22 au 31 juillet à l'initiative du ministère de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire, dans le cadre de la Semaine nationale de l'artisanat.

Placée sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, cette exposition a connu une affluence massive (environ 10.000 participants) de la part des habitants et des visiteurs de la ville de Guelmim, étant donné qu'elle coïncide avec la 6e édition du Festival de la semaine du dromadaire, ce qui reflète l'intérêt porté aux créations artisanales authentiques, a indiqué le chef du service d'appui aux métiers de l'artisanat relevant de la direction régionale de l'Artisanat de Guelmim, Abdellah Dahhan, dans un déclaration à la MAP.

Dans une déclaration similaire, l'un des exposants a fait savoir que la foire a bien connu une grande affluence, sauf qu'il y avait peu de demandes, appelant à la création d'espaces ambulants dédiés à l'exposition des produits du terroir en dehors des provinces de Guelmim-Oued Noun, comme Agadir, Tiznit et Marrakech, en vue de faire connaître ces produits, les promouvoir et les commercialiser.

Ce salon, qui a connu la participation de 78 artisans, dont 48 femmes, représentant des coopératives (38 participants), des associations (13), des entreprises (3) et des particuliers (24), constitue une occasion pour les visiteurs de connaître les produits artisanaux, tels que l'orfèvrerie, l'industrie du gypse, le marbre, la broderie, la maroquinerie, les habits traditionnels, les plantes médicinales et différents types de bijoux et d'ornements qui caractérisent la région.

Cette édition a été rehaussée par l'organisation d'une session de formation de quatre jours, en marge de la foire, dans le domaine de l'éducation financière en vue d'initier les artisans à des opérations financières et comptables.

Le ministère de tutelle vise à travers cette manifestation à valoriser le secteur de l'artisanat, à préserver le savoir-faire dans le domaine et mettre en évidence les efforts consentis par l'Etat pour le promouvoir, ainsi qu'à faire connaître son caractère authentique et soutenir la commercialisation de ses produits fabriqués à la main.

Il s'assigne aussi pour objectifs d'améliorer les conditions de travail des artisans en vue d'augmenter leurs revenus, les informer sur les nouveautés de ce secteur, valoriser leurs productions, et leur permettre d'échanger les expériences avec les acteurs. 

Le 01 Août 2016
SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Sans vergogne

Sans vergogne

Arrêtons de nous raconter des histoires sur le chômage. En dehors d’une année sous les drapeaux, il n’y a que deux manières de «fabriquer du travail» ...