800.000 enfants privés d’école au Maroc d’après l’UNESCO

800.000 enfants privés d’école au Maroc d’après l’UNESCO

Malgré les efforts entrepris par l’État dans le cadre de la lutte contre l’échec scolaire, un rapport international de l’UNESCO révèle que le pourcentage de la déscolarisation au Maroc reste très élevé, surtout parmi les jeunes enfants.

Selon le rapport co-réalisé par l’Institut de statistiques de l’UNESCO et publié par les Nations unies, 800 000 enfants en âge d’aller à l’école ne sont pas scolarisés.

Ces chiffres sont très élevés au Maroc en comparaison avec d’autres pays arabes et africains, avec à leur tête l’Égypte qui connaît un taux de déscolarisation plus faible et 1.1 millions d’étudiants.

L’UNESCO indique qu’environ 263 millions d’enfants et d’adolescents dans le monde, en âge d’aller à l’école primaire, au collège et au lycée, ne sont pas scolarisés. Les taux de déscolarisation les plus élevés concernent l’Afrique subsaharienne.

Selon ce rapport, le taux de déscolarisation a atteint 2 millions au Brésil, 500 mille en Guinée, 700 mille au Mali, 900 mille au Mozambique et en Turquie, 1.1 million au Yémen et 900 mille en Syrie (avant la guerre).

La raison de la déscolarisation, qui touche davantage les filles que les garçons, n’est autre que la pauvreté, la vulnérabilité sociale et le manque d’infrastructures scolaires. Malheureusement, les enfants se trouvent contraints de quitter l’école afin de travailler dès leur plus jeune âge ou bien de rester chez eux à cause de la distance entre le foyer et l’école.

Le 20 juillet 2016
SOURCE WEB Par Le Site Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation