Tourisme. Qui sont ces Brésiliens, Chinois et Russes qui choisissent le Maroc ?

Tourisme. Qui sont ces Brésiliens, Chinois et Russes qui choisissent le Maroc ?

L’Observatoire du tourisme a publié des études sur les principaux pays émetteurs, dont trois nouveaux. Elles renseignent sur leur profil, leurs niveaux de dépenses, leur ville marocaine préférée, leur degré de satisfaction de la destination… Instructif.

On entend de plus en plus parler de ces trois pays, qui ont en commun la hausse de la part de la classe moyenne qui voyage à l’étranger, faisant d’eux des cibles incontournables pour les Tour operators dans le monde.

Les touristes russes globalement satisfaits de leur séjour au Maroc

En avril 2016, soit quelques semaines seulement après la visite royale en Russie, 300 journalistes et voyagistes russes se sont rendus à Agadir, sur invitation de l’ONMT. Objectif: attirer 300.000 touristes en 2018, contre à peine 23.000 en 2015. Très peu, si l’on sait que le pays compte 20 millions de touristes par an, dont une bonne partie peut être intéressée par le Maroc.

Historiquement, la clientèle russe est très attirée par les destinations balnéaires, essentiellement la Turquie, l’Egypte, la Grèce et l’Espagne. Les choses ont changé pour l'Egypte et la Turquie dès 2015, à cause de l’instabilité politique dans ces deux pays. Le Maroc peut se positionner comme une alternative balnéaire intéressante. D’ailleurs, la ville d’Agadir est la destination privilégiée des touristes russes, avec 72% du total des nuitées passées au Maroc.

Selon l’observatoire du tourisme, "le principal motif qui favorise le choix du Maroc comme destination de voyage chez les Russes est le climat. Le désir de découvrir le pays est également un facteur important".

Globalement, 96% des touristes russes ont une appréciation positive de leurs séjours au Maroc. La qualité et la diversité de l’offre de loisirs et d’animation, le confort de l’hébergement- 49% des séjours des Russes au Maroc ont été effectués dans des hôtels classés- sont, entre autres, des facteurs positifs cités par ces touristes.

Les Chinois préfèrent la ville de Marrakech

C’est le premier marché émetteur en matière de tourisme au monde: 165 milliards de dollars de dépenses touristiques à l'étranger et 100 millions de voyageurs, avec comme perspective de passer à 120 millions en 2020.

Quid du Maroc?

En 2015, ils étaient 10.000 Chinois à s’y rendre. Le ministère du Tourisme espère multiplier ce chiffre par 10 en 2020, en attirant par exemple ceux qui voyagent en France, Espagne ou tout autre pays proche du Maroc, l’Asie étant la principale destination des Chinois.

Marrakech s’accapare 28% des séjours des Chinois, particulièrement attirés par les cultures uniques et les destinations ayant un patrimoine historique et culturel. Le shopping représente quant à lui plus de 30% du budget total du voyage.

Les hôtels classés sont les plus prisés par cette catégorie de touristes (85%). Ils ont également pour particularité de voyager en groupes et préfèrent passer par les agences de voyages.

La dépense moyenne des Chinois par nuitée est de 1.303 DH, soit environ 59% plus élevée que la dépense moyenne  (820 DH). La dépense par séjour dépasse 8.000 DH.

En termes de satisfaction, plus de 70% des touristes chinois, séduits par l'aspect culturel et la gastronomie, ont un avis positif de leur voyage au Maroc. La majorité le recommanderait comme destination et comptent eux-mêmes y revenir, tout en mettant l'accent sur la nécessité d'améliorer la qualité des infrastrucutres et des services.

Le touriste brésilien passe en moyenne 7 jours au Maroc

Voilà l’un des marchés émetteurs les plus récents pour le Maroc, qui souhaite accueillir 100.000 touristes brésiliens à l’horizon 2019, encouragé par une forte évolution des arrivées durant les 10 dernières années. Les chiffres sont éloquents:  le nombre de touristes brésiliens a dépassé 25.000 en 2015, en hausse  de 97% par rapport à 2010 et de 386% par rapport à 2005.

A l’instar des Chinois, 41% des Brésiliens ont une préférence pour la ville ocre.

Selon des enquêtes réalisées en 2015 aux postes frontières, 85% des Brésiliens qui ont visité le Royaume ont passé leurs séjours dans des établissements d’hébergement classés.

840 DH est la dépense moyenne des Brésiliens par nuit et par personne. La durée moyenne de séjour est de 7 jours.

Le 31 Août 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme: Trop chère Marrakech

Tourisme: Trop chère Marrakech

La saison estivale risque d’être compromise avec les prix qui flambent Les MRE, mobilisés par la Coupe du monde, moins nombreux Les touristes risquent...

Agadir maintient le cap

Agadir maintient le cap

La destination Agadir a affiché une hausse de 1,15% des arrivées touristiques à fin septembre, accueillant un total de 699 287 touristes contre 691 332 pour ...