Jacques Chirac rapatrié dans la nuit du Maroc et hospitalisé à Paris

Jacques Chirac rapatrié dans la nuit du Maroc et hospitalisé à Paris

L'ancien président Jacques Chirac (ici en 2014) souffrirait d'une pneumonie qui a nécessité son rapatriement du Maroc.

Il devait rentrer « ces jours-ci » de longues vacances dans un palais de Mohamed VI à Agadir (Maroc). Selon nos informations, deux jets privés de la royauté marocaine se sont posés dans la nuit de samedi à dimanche à l'aéroport du Bourget (Seine-Saint-Denis). A bord se trouvait Jacques Chirac, 83 ans, et sa famille, obligés de rentrer en urgence après un malaise de l'ex-président. Deux personnels soignants étaient également dans l'avion. L'ancien chef d'Etat souffrirait d'une infection susceptible de s'aggraver en embolie pulmonaire.

Il a immédiatement été conduit à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (XIIIe arrondissement).

Dans la matinée, son gendre, Frédéric Salat-Baroux, a confirmé « le traitement d'une infection pulmonaire », qui nécessitera de « rester hospitalisé dans les prochains jours ». Une source proche de l'ancien président a précisé que Jacques Chirac était conscient.

Déjà hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière en décembre dernier

Depuis son départ de l'Elysée en mai 2007, l'ancien président, qui avait subi un accident vasculaire cérébral en 2005, a déjà été hospitalisé à plusieurs reprises, notamment pendant une quinzaine de jours en décembre 2015, toujours à la Pitié-Salpêtrière, pour affaiblissement.

Alors qu'au début de l'été, ses proches l'estimaient « trop faible » pour quitter Paris, Jacques Chirac, 83 ans, avait pu prendre ses quartiers, début août, à Agadir, où il s'est déplacé en fauteuil roulant. Avec son épouse Bernadette, ils logeaient dans un palais au jardin luxuriant situé à quelques minutes d'un hôpital militaire de pointe.

Sitôt l'information publiée, Alain Juppé a aussitôt réagi sur Twitter. « Je pense affectueusement à Jacques Chirac. Je lui souhaite de tout cœur de vaincre son mal et de se rétablir très vite », écrit l'ancien Premier ministre.

Le 18 Septembre 2016
SOURCE WEB Par Le Parisien

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Les patrons français en force au Maroc

Les patrons français en force au Maroc

La France veut redevenir le premier partenaire commercial du Maroc, place que l’Espagne lui a ravie. Le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) conduira e...