Combien coûtera le carburant au Maroc après la décision de l’OPEP?

Combien coûtera le carburant au Maroc après la décision de l’OPEP?

La libéralisation du marché des hydrocarbures a été très bénéfique pour les distributeurs et l’Etat. Mais, le citoyen et les entreprises vont devoir supporter d’autres hausses.

Très mauvaise nouvelle pour les Marocains. Les pays membres de l’OPEP, l’organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole vient de décider, à la suite d’une réunion marathonienne, tenue à Alger, de diminuer leurs productions quotidiennes. Cette décision ne s’applique pas au Nigéria, à l’Algérie et à l’Iran dont les quotas de production sont déjà inférieurs à ceux pratiqués ailleurs.

Cette diminution de 800 mille barils/jour, va stabiliser la production autour de 302 millions de barils et impulser ainsi les prix du brut à la hausse. C’est surtout l’Algérie qui a insisté pour que cette décision soit prise et a finalement eu gain de cause, puisque l’Arabie saoudite et les Etats du golfe ont adhéré à la proposition. Par conséquent, toute hausse des prix devrait soulager l’économie algérienne qui a perdu près des deux tiers des revenus et s’est trouvée confrontée à des difficultés financières qui ont freiné plusieurs investissements publics.

En revanche, des pays qui importent la totalité de leurs besoins en pétrole, comme le Maroc, la hausse du prix va se ressentir sur l’économie en général et sur le pouvoir d’achat des citoyens en particulier. En effet, et de l’aveu même de Abdellatif Jouahri, la baisse des prix du pétrole n’a pas profité aux usagers qui continuent à payer le litre à la pompe à un prix anormalement élevé.

Selon Jouahri, cette situation résulte d’un arrangement entre le gouvernement et les patrons des sociétés distributrices des hydrocarbures au Maroc. D’ailleurs, la libéralisation du marché des hydrocarbures, aurait du provoquer une concurrence qui mènerait inexorablement vers une baisse du prix à la pompe. Or, c’est l’inverse qui s’est produit, ce qui laisse penser que les distributeurs ont conclu un accord entre eux pour brasser des profits substantiels, comme l’avait indiqué récemment l’économiste Najib Akesbi.

Cette décision de l’OPEP va certainement pousser les prix du brut à la hausse et conduira les distributeurs au Maroc à augmenter les prix à la pompe.  Aujourd’hui, le Diesel coûte environ 8 dirhams et l’essence 10.30 dirhams. Combien devra débourser le citoyen après l’augmentation du prix à l’international ?

Le 02 Octobre 2016
SOURCE WEB Par Le Site Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Jouahri dément les rumeurs

Jouahri dément les rumeurs

Le gouverneur de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a démenti les rumeurs concernant sa possible nomination comme conseiller du roi Mohammed VI. "Aucun...

Pourquoi les Marocains épargnent peu

Pourquoi les Marocains épargnent peu

Importance de nouveaux produits pour canaliser l’épargne pour le financement de l’économie Les intervenants lors de cette conférence (Abdellatif Zaghn...

Coup de gueule de Jouahri

Coup de gueule de Jouahri

Abdellatif Jouahri est en colère. Le gouverneur de la banque centrale reproche aux banques de pousser leurs clients à spéculer sur le dirham. "Je suis déçu...