Changement climatique en milieu urbain La Banque mondial met au point un nouvel outil de planification

Changement climatique en milieu urbain La Banque mondial met au point un nouvel outil de planification

Le nouvel outil de la Banque mondiale offre plusieurs scénarios : des transports verts à la rénovation des immeubles en passant par la simulation des évolutions technologiques pour définir la meilleure ligne d’action afin d’identifier les économies réalisées.

À l’origine de 70% des émissions de gaz à effets de serre, les villes manquent de données pour élaborer des plans d’action climatique. La Banque mondiale vient de mettre au point un nouvel outil baptisé CURB qui permet de procéder à des analyses sur mesure qui aident les autorités locales à mieux planifier les solutions les plus efficaces pour réduire les émissions de CO2.

La Banque mondiale (BM) et ses partenaires, notamment l’alliance C40 Cities et la Convention des maires, viennent de lancer un nouvel outil de planification, baptisé CURB (Climate Action for Urban Sustainability), qui permet de «procéder à des analyses sur mesure qui aident les autorités locales à mieux identifier, hiérarchiser et planifier les solutions les plus efficaces pour réduire les émissions de CO2», souligne Stephen Hammer, responsable de la politique climatique cité dans le communiqué de la BM.

Cette nouvelle technologie est d'autant plus importante que la population urbaine dépasse aujourd'hui la population rurale et devrait atteindre en 2030, selon l’ONU, pour un peu plus de huit milliards d’habitants sur la planète. «Les milieux urbanisés modifient de façon plus locale leurs caractéristiques climatiques du fait de la densité et caractéristiques thermiques et notamment radiatives du tissu urbain, la modification la plus connue étant l’îlot de chaleur urbain», note une étude intitulée «Adaptation aux changements climatiques en milieu urbain et approche globale des trames vertes» parue en 2012. L'îlot de chaleur urbain, ce sont des zones urbaines où les températures sont plus élevées de 5 à 10°C que les secteurs environnants.

Ces zones sont généralement situées au centre-ville. Selon la BM, CURB offre aux autorités municipales plusieurs scénarios face aux changements climatiques : des transports verts à la rénovation des immeubles en passant par la simulation des évolutions technologiques pour définir la meilleure ligne d’action afin d’identifier les économies réalisées et les retours sur investissement. «Avec son interface graphique intuitive, la possibilité de procéder à des simulations financières et bien d’autres fonctionnalités, CURB permet de renforcer la communication au niveau des urbanistes et d’améliorer la coordination au sein de la municipalité», affirme Inés Lockhart, conseillère auprès des autorités municipales de Buenos Aires (Argentine) qui est la première mégalopole d’Amérique latine à tester ce nouvel outil. Gratuit, CURB peut être téléchargé sur «http://www.worldbank.org/curb.»

Le 02 Octobre 2016
SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation