Tourisme: La revanche des résidents

Tourisme: La revanche des résidents

Les dépenses progressent de 6,8% à 32,7 milliards de DH en 2015

La baisse des prix et l’étalement des vacances expliquent le phénomène

Sur les cinq dernières années, la consommation des résidents ne cesse d’augmenter.  Entre 2011 et 2015, leurs dépenses ont progressé de 8 milliards de dirhams

«Le tourisme national est en nette augmentation», lance d’emblée, Fouzi Zemrani, vice-président de la Confédération nationale du tourisme (CNT). La clientèle résidente représente environ 30% des consommateurs et constitue désormais un important pourvoyeur de chiffre d’affaires.

En 2015, la consommation des touristes résidents s’élève à 34,9 milliards de dirhams, en progression de 6,8% par rapport à 2014. Par ailleurs, les dépenses des non-résidents  ont affiché une légère hausse de 0,6% à 75,4 milliards de dirhams avec une part du tourisme qui a régressé de 1,2% à 68,4%. C’est ce qui ressort du compte satellite du tourisme en 2015 publié par le Haut commissariat au plan (HCP).

«La montée des touristes résidents s’explique par l’effondrement des prix», explique Zemrani. Le deuxième facteur est attribué à la nette régression du tourisme international à cause de la dégradation de la situation sécuritaire qui a largement écorné l’image de la région. A titre d’exemple, Agadir et Marrakech sont au premier rang des villes les plus impactées par cette conjoncture. En juin dernier, les deux destinations ont affiché un recul de 37,6%.Ce qui a poussé les hôteliers à réduire leurs tarifs tout en offrant des formules adaptées aux besoins des consommateurs locaux.  Le troisième phénomène est lié à l’étalement des vacances. 

Au total, la consommation intérieure du tourisme a enregistré une hausse de 2,5% à 110,3 milliards contre 107,6 milliards de dirhams en 2014. Le Produit intérieur brut (PIB) du tourisme s’est élevé à 63,7 milliards en 2015, ramenant sa contribution à 6,5% au lieu de 6,7% une année auparavant. «Malgré cette baisse, le tourisme a bien résisté par rapport à d’autres secteurs», commente Zemrani.

En 2015, la production du secteur du tourisme a enregistré une hausse de 1,7% à 96,1 milliards de dirhams. De son côté, la valeur ajoutée s’est accrue de 1,9% pour atteindre 50,2 milliards de dirhams.

Le 11 Octobre 2016
SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

 Hausse du PIB en 2017

Hausse du PIB en 2017

L'économie nationale a enregistré un produit intérieur brut (PIB) en valeur de 1.063,3 milliards de dirhams (MMDH) en 2017, en augmentation de 4,9 % par ...

Green attitude Par Radia LAHLOU

Green attitude Par Radia LAHLOU

Que l’on se situe au nord ou au sud de la planète, nous avons tous la même préoccupation, le même devoir. Epargner la terre pour que subsistent les géné...