Deux timbres pour immortaliser la Cop22

Deux timbres pour immortaliser la Cop22

Papier écologique, encre non polluante... Barid Al-Maghrib se met au vert

D’autres actions programmées pour accompagner cet événement

Abdelâdim Lhafi, commissaire de la COP22 en compagnie d’Amine Benjelloun Touimi, DG de Barid Al-Maghrib, dévoilant les timbres-poste édités à l’occasion de la COP22 (Source: NEA)

Barid Al-Maghrib s’engage de sa part pour contribuer au succès du sommet mondial du climat, COP22, qui sera organisé à Marrakech du 7 au 18 novembre. En partenariat avec le comité d’organisation de la COP22, il a été procédé, hier à Rabat, au lancement d’une émission spéciale de deux timbres-poste. «A travers cette initiative, Barid Al-Maghrib immortalise cet événement de grande envergure abrité par notre pays», souligne Abdelâdim Lhafi, commissaire de la COP22. En effet, les deux timbres-poste incarnent respectivement l’identité visuelle de la COP22, et le logo grand public portant le slogan «Agir». Il y a également le volet sensibilisation du public et la diffusion de la conscience écologique au niveau du citoyen, ajoute Lhafi.

Barid Al-Maghrib insiste sur certaines caractéristiques de ces deux timbres. Ces derniers sont rédigés en cinq langues: arabe, amazigh, français, anglais et espagnol, ce qui est une première, selon Ikram Taibi, Chef de division philatélie à Barid Al-Maghrib.  «Il s’agit de deux timbres-poste dont la fabrication a fait appel à une technique d’impression basée sur l’utilisation d’encres non polluantes», est-il indiqué. On signale également que «le papier utilisé est certifié FSC, papier issu des forêts dont l’entretien et l’exploitation répondent aux normes écologiques et de gestion durable». En plus de l’émission de ces deux timbres, d’autres actions sont programmées par Barid Al-Maghrib dans le cadre des activités de la COP22. Au menu, une exposition philatélique à la zone bleue et un stand à la zone verte, sans oublier la Cité de la poste, située au cœur de la ville ocre. «Cet espace aménagé spécialement pour la COP22, retrace l’évolution de la poste et ses avancées écologiques», est-il précisé. La cité proposera également aux enfants de participer au concours «Dessine-moi un timbre vert».

Les lauréats de ce prix verront leurs dessins reproduits en une série de timbre-poste en 2017, signale Ikram Taibi. Cette dernière tient à rappeler l’engagement de son groupe pour soutenir les initiatives visant la protection de l’environnement, à travers un ensemble d’émissions spéciales dédiées. Ainsi, en 2010, la poste marocaine a émis un timbre écologique à l’occasion de la Journée de la Terre imprimé sur un papier 100% recyclé. Le nombre de timbres émis par la poste marocaine sur le thème de la protection de l’environnement dépasse 300 timbres-poste, selon la Chef de division philatélie.

Le 04 Novembre  2016
SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation