Un « RNI Gate » au Maroc après la découverte d’un espion

Un « RNI Gate » au Maroc après la découverte d’un espion

C’est du jamais vu. Un espion au sein de la direction d’un parti, cela va donner à réfléchir à beaucoup d’autres formations pour bien contrôler ses rangs.

Les dirigeants du RNI et à leur tête Aziz Akhannouch n’en démordent pas d’exprimer leur colère suite à la découverte d’un espion au sein de leur bureau politique. En effet, Aziz Akhannouch et quelques responsables du parti ont eu la mauvaise surprise de découvrir que leurs conversations et décisions font l’objet d’une fuite systématique au profit du PJD. Ayant suspecté une affaire d’espionnage, Aziz Akhannouch a ordonné de mener une enquête discrète pour savoir qui des membres du bureau politique enregistre grâce à son smartphone les débats du bureau politique. Le résultat a été ahurissant, puisque la direction du parti de la colombe a finalement identifié la taupe qui est ministre au sein du gouvernement et qui est chargé d’un portefeuille très sensible. Du coup, Aziz Akhannouch l’a écarté de la fonction de porte-parole du parti et l’a remplacé par une autre personnalité.

De source bien informée, on apprend également, que Aziz Akhannouch a présenté au Roi, à Dakar, un rapport complet sur cette affaire inédite, puisqu’il  s’agit d’un ministre qui pourrait de la sorte trahir les intérêts du pays.

Le 09 Novembre  2016
SOURCE WEB Par Le Site Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Gouvernement: Le coup de gueule du RNI

Gouvernement: Le coup de gueule du RNI

Le RNI hausse le ton face à ce qu’il considère comme une attaque contre son président, Aziz Akhannouch. Cette formation accuse «certaines parties qui veul...

À quoi joue Benkirane??

À quoi joue Benkirane??

Alors que son parti mène les dernières tractations pour la formation du gouvernement, le secrétaire général du PJD "dévoile de nouvelles données concerna...