Cop 22 : Première sortie d'Aziz Akhannouch avec les opérateurs du Tourisme

Cop 22 : Première sortie d'Aziz Akhannouch avec les opérateurs du Tourisme

Aziz Akhannouch avec A. Zouitene, DG de l'ONMT, H. Bentahar, Président du CRT de Marrakech et L. Zelmat, Président de la Fédération Nationale de l'Industrie Hôtelière

En marge de la Cop 22, le ministère du Tourisme a organisé, hier plusieurs side-events dont notamment le Forum Ministériel sur les enjeux Tourisme et Climat en Afrique.  Un événement présidé par Aziz Akhannouch qui chapeaute désormais le Tourisme, en plus de son département de l’Agriculture et de la Pêche Maritime ;

Nommé ministre du Tourisme jusqu'à la nomination du prochain Gouvernement, Aziz Akhannouch s'est prêté au jeu et a passé toute l'après-midi avec les opérateurs publics et privés du secteur. Représentant le pays comme il se doit, devant un parterre impressionnant de hauts responsables internationaux, notamment africains.

Mohamed Boussaid, ministre de l'Economie et des Finances mais qui est également ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique dans cette période transitoire, l'accompagnait.

Une présence qui a ravie et honorée les professionnels du secteur, impatients d’un renouveau pour le secteur.

Pour Abdellatif Kabbaj, Président de la Confédération Nationale du Tourisme, « Nous avons l’impression qu’il a toujours vécu dans le Tourisme. Cela aurait été un ministre idéal. Nous espérons qu’il puisse débloquer quelques dossiers importants notamment pour que la structure de la COP 22 puisse rester pour la ville de Marrakech afin que la région puisse avoir un vrai parc d’exposition. Ce qui permettrait d’améliorer le taux d’occupation de la ville de 15 points ».

Pour Hamid Bentahar, Vice-Président de la Confédération Nationale du Tourisme et Président du Conseil Régional du Tourisme de Marrakech, « Nous étions ravis de le voir. Il a mobilisé beaucoup de temps et d’énergie pour nous. Il est décidé, à faire avancer les dossiers pour le secteur, quelquesoit la durée où il sera à la tête de ce département et nous avons beaucoup d’espoir. »

Aziz Akhannouch prend donc son rôle et sa mission à la tête du département du Tourisme, très au sérieux, même si cela risque d’être limité dans le temps...

D'ailleurs, selon nos sources, il aurait accepté de rencontrer les opérateurs privés, qui avaient émis le souhait d'une réunion, afin d'écouter leurs doléances pour le secteur et de réfléchir ensemble sur les actions les plus urgentes à entamer...

Nous n'en saurons pas plus pour le moment...

akhnouch-

Le 09 Novembre  2016
SOURCE WEB Par Tourisma Post

Les tags en relation

 

Les articles en relation