Consultations avec les autorités marocaines

Consultations avec les autorités marocaines

C'est fait. Le chef de la mission de consultation du Fonds monétaire international, Nicolas Blancher, a livré le 1er décembre à Rabat les conclusions de ses consultations avec les autorités marocaines au titre de l'article IV du FMI et de la première revue de la ligne de précaution et de liquidité.

Selon, Blancher, au cours de ces dernières années, l'économie marocaine a bénéficié de la poursuite d' une politique de gestion macroeconomique prudente, de réformes structurelles ainsi que de l'évolution favorable des prix du pétrole. Le progrès en matière de maîtrise du déficit budgétaire et de diversification de l'économie ont renforcé sa résilience. Néanmoins, poursuit-il, il reste beaucoup à faire pour attiendre une croissance plus élevée, soutenue et mieux partagée. Le chômage surtout celui des jeunes reste élevé, selon lui. ''Certes, d' importantesConsultations avec les autorités marocaines réformes structurelles sont entamées et le nécessaire est d'en accélérer la mise en oeuvre pour accroitre les gains en productivité, les créations d'emplois et le potentiel de croissance de l'économie", recommande-t-il.

Pour Blancher, il est également nécessaire d'améliorer la qualite du système éducatif, le fonctionnement du marché du travail et le taux d'activité des jeunes. Pour cette année, le FMI table sur une croissance qui varie entre 1,5 et 2% en raison d'une mauvaise campagne céréalière et de la relative faiblesse de l'activité non agricole.

Le 01 Décembre 2016
SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

ADM : Collision de noms

ADM : Collision de noms

Le nouvel intervenant dans les édulcorants au Maroc, l’Américain Archer Daniels Midland, utilise l’abréviation ADM, qui est la même que l’entreprise p...