POLÉMIQUE – Sur le plan linguistique, les Amazighs sont devenus « minoritaires » au Maroc, avec 26% de la population totale, selon le HCP

POLÉMIQUE – Sur le plan linguistique, les Amazighs sont devenus « minoritaires » au Maroc, avec 26% de la population totale, selon le HCP

La polémique entre les associations berbères (Amazighes) et le Haut Commissaire au Plan (HCP) risque de prendre un tournant politique, suite à la publication des résultats de son enquête sur les langues locales parlées au Maroc, notamment Tamazight.

Dans une lettre ouverte adressée, jeudi dernier, au HCP, la Fédération des associations Amazighs a appelé M. Ahmed Lahlimi à « dévoiler le nombre des marocains parlant la langue amazighe et qui n’ont pas encore été arabisés », exprimant son « étonnement quant à l’absence des données relatives aux amazighs dans les résultats publiés au bulletin officiel ».

M. Lahlimi qui a affirmé à maintes occasions « ne pas faire de politique » dans son travail de recherche scientifique, répond dans un communiqué, dont Article19.ma a obtenu une copie, que selon les premiers résultats provisoires, les personnes parlant la langue amazighe représentent globalement 26,7 pc de la population totale du Maroc, dont 15 pc le Tachelhit, 7,6 pc le Tamazight et 4,1 pc le Tarifit. »

Pour ce qui est des résultats définitifs, « le HCP rappelle qu’ils ont été présentés, lors d’une rencontre similaire, en date du 25 mai 2016. Ces résultats, précise le HCP, indiquent que les personnes parlant la langue amazighe représentent 26 pc de la population marocaine dont 14,1 pc le Tachelhit, 7,9 le Tamazight et 4 pc le Tarifit. »

Le HCP en réponse à une à la Fédération nationale des associations amazighes au Maroc (FNAA), que tous les résultats du recensement de la population de 2014 ont été publiés et sont libres d’accès sur le site web hcp.com.

Il souligne en outre que tous les résultats concernant les langues locales ainsi que tous les autres résultats du recensement de la population et de l’habitat de 2014 sont disponibles et libres d’accès, depuis le 25 mai 2016, sur le site web officiel du Haut commissariat.

Toutefois, explique-t-il, la publication des résultats au bulletin officiel, telle que stipulée par le décret s’y rapportant, est limitée uniquement aux statistiques relatives au nombre des habitants légaux et des familles.

Pour ce qui est des résultats concernant les langues locales, le HCP rappelle qu’en date du 13 octobre 2015 a été tenue une rencontre avec la presse au cours de laquelle il a présenté les premiers résultats provisoires établis à partir d’un échantillon de 2 pc de la population.

Le 10 Décembre 2016
SOURCE WEB Par Article19

Les tags en relation

 

Les articles en relation