La synagogue « Ettedgui » et le musée « El Mellah » permettront de faire rayonner la culture et le patrimoine marocains juif et musulman

La synagogue « Ettedgui » et le musée « El Mellah » permettront de faire rayonner la culture et le patrimoine marocains juif et musulman

La synagogue « Ettedgui », visitée vendredi par SM le Roi Mohammed VI après sa réhabilitation, et le musée « El Mellah » mitoyen à la synagogue à l’ancienne médina de Casablanca, permettront de faire rayonner la culture et le patrimoine marocains juif et musulman, a souligné le Secrétaire général du conseil des communautés israélites au Maroc, Serge Berdugo.

La synagogue, dont la restauration s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase du programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Casablanca, et le musée où sont exposés des tableaux retraçant l’histoire du judaïsme au Maroc, sont à même de préserver l’identité marocaine authentique, a indiqué M. Berdugo dans une déclaration à la presse à cette occasion.

Dans ce contexte, M. Berdugo a fait remarquer que la restauration du bâtiment de la synagogue et la construction du musée témoignent de la ferme détermination de SM le Roi de faire de ces lieux des espaces de dialogue culturel et de cohabitation.

A cet égard, le Secrétaire général du conseil des communautés israélites au Maroc a salué la volonté permanente du Souverain de protéger et de promouvoir la diversité et la richesse des différentes composantes spirituelles du Royaume.

De son côté, Mme Zhor Rhihil, conservatrice du Musée du Judaïsme Marocain, a indiqué, dans une déclaration similaire, que le musée  » El Mellah  » a pour objectif de retracer la culture de la vie des juifs à El Mellah à Casablanca à travers des exposés d’objets et de photos.

Le 17 Décembre 2016
SOURCE WEB Par Article19

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Gazoduc Nigeria-Maroc: un rêve africain

Gazoduc Nigeria-Maroc: un rêve africain

Lors de la signature, dimanche 10 mai 2018, de la déclaration conjointe entre le Royaume et le Nigéria sur le gazoduc régional, par Amina Benkhadra et Farouk...