C’est officiel, le Mondial se jouera à 48 à partir de 2026

C’est officiel, le Mondial se jouera à 48 à partir de 2026

Le Conseil de la FIFA a voté à l’unanimité hier à Zurich le passage à une Coupe du monde à 48 équipes au lieu de 32 actuellement. Ce basculement sera effectif à partir du Mondial 2026.

Cette réforme, qui était l’une des promesses électorales de Gianni Infantino, a été adoptée. La Coupe du monde se jouera donc à 48 équipes à partir de 2026. Les Coupes du monde 2018 et 2022 seront les dernières à être disputées avec la formule de 32 équipes. Cette réforme permettra à l’Afrique de voir le nombre de ses qualifiés passer de 5 à 9 et l’Europe de 13 à 16. L’annonce de cette décision historique pour le football mondial a été faite mardi via un court message sur le compte Twitter de l’instance internationale du football, où l’on pouvait lire : «Le Conseil de la FIFA a décidé à l'unanimité le passage à 48 équipes dès 2026, avec 16 groupes de 3». Sans pour autant donner plus de détails.

Le conseil, considéré comme le gouvernement du football mondial, a ainsi adopté la proposition défendue par le président Gianni Infantino, qui souhaitait un passage à 48 équipes afin d’accroître l’intérêt sportif et financier de la compétition reine du sport le plus populaire sur la planète, en donnant à plus de pays, et pas seulement aux grandes puissances du foot, l’espoir de se qualifier. Depuis sa première édition en 1930 en Uruguay, avec 13 sélections, le Mondial a beaucoup évolué, au rythme du développement de la société de consommation et de communication. En 1982, lors de la Coupe du monde en Espagne, la compétition est passée de 16 à 24 équipes puis à 32 en 1998 en France. Le Mondial 2022 au Qatar sera le dernier disputé par 32 nations.

Le 11 Janvier 2017

SOURCE WEB Par  Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Un nouveau scandale à la Fifa

Un nouveau scandale à la Fifa

Un an après les arrestations opérées à Zurich en marge de l’assemblée générale de la Fifa, un nouveau scandale est révélé ce week-end: Blatter, Valc...