Le développement durable pour relancer le secteur

Le développement durable pour relancer le secteur

Contribuer à la construction d’un monde meilleur

Une décision qui rentre dans les perspectives 2030 pour le développement durable

L’assemblée générale des Nations unies a déclaré l’année internationale du tourisme pour le développement durable. La présentation de cette année aura lieu à Madrid ce mercredi 18 janvier à l’occasion de la foire espagnole du tourisme. Cette décision rappelle le potentiel du tourisme pour faire progresser l’Agenda universel 2030 pour le développement durable et les 17 Objectifs de développement durable (ODD). Aussi, de nombreux pays conscients du potentiel du tourisme en ont fait un pilier de leur développement économique.

Cet engagement est attesté par l’inclusion du tourisme dans les objectifs universels de développement durable (SDG) convenus par 193 nations en 2015. «La décision de l’Assemblée générale des Nations unies de consacrer 2017 à la contribution du tourisme à une croissance durable et inclusive n’a pas été une coïncidence. Le tourisme est de plus en plus reconnu à juste titre comme un secteur qui peut contribuer à un monde meilleur», a déclaré Taleb Rifai, secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme, dans un message adressé à cette occasion.

En effet, durant ces dernières années, le tourisme devenu l’un des secteurs socioéconomiques les plus importants et les plus influents selon le secrétaire général de l’OMT. D’après l’Assemblée, le secteur du tourisme représente 7% des exportations mondiales, un sur onze emplois et 10% du PIB mondial. Si le secteur est bien géré, il peut favoriser une croissance économique intégrée, l’intégration sociale et la protection des richesses culturelles et naturelles.

Douze mois seront ainsi dédiés pour célébrer et promouvoir la contribution du secteur du tourisme à la construction d’un monde meilleur. L’objectif est de soutenir le changement des politiques, des pratiques commerciales et des comportements des consommateurs pour aller vers un secteur du tourisme plus durable contribuant efficacement aux ODD.

L’année internationale favorisera le rôle du tourisme dans plusieurs domaines clés dont la croissance économique intégrée et durable. Elle renforcera sa contribution dans l’intégration sociale, l’emploi et la réduction de la pauvreté. Mais aussi l’efficacité dans l’utilisation des ressources, la protection de l’environnement et les changements climatiques.

L’année internationale devrait renforcer le rôle du tourisme en tant que porteur des valeurs culturelles, de la diversité et du patrimoine. Et enfin, promouvoir l’importance  du tourisme dans la compréhension mutuelle entre les peuples, la paix et la sécurité. «L’année internationale du tourisme pour le développement durable nous offre une occasion unique de promouvoir la contribution du tourisme à la construction de l’avenir que nous voulons et aussi de déterminer ensemble quel doit être le rôle du tourisme dans la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et au-delà», conclut Rifai.

17 objectifs, 169 cibles

C’EST en septembre 2015 lors du Sommet sur le développement durable des Nations unies qu’a été adopté l’Agenda 2030 pour le développement durable. L’agenda inclut 17 objectifs de développement durable et 169 cibles, et poursuit les Objectifs du Millénaire pour le Développement et les complète. Cet agenda intégrera les dimensions économique, sociale et environnementale du développement durable afin d’inciter à agir lors des prochaines années dans des domaines extrêmement importants pour l’humanité et la planète. Le tourisme fait partie des objectifs.

Le 18 Janvier 2017

SOURCE WEB Par  L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation