Projets touristiques : Des prestations "peu porteuses"

Projets touristiques : Des prestations

Autre remarque de la Cour des comptes, la faiblesse des recettes générées par les prestations dites Assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour les projets touristiques. À cause du "nombre limité" des actions menées, la SMIT n’a pu récolter que 39,7 millions au titre des années 2010 et 2014. Sur cette période, les charges ont pourtant dépassé 688 millions de DH, dont environ 158 millions pour le personnel.

Le 18 Janvier 2017

SOURCE WEB Par  L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

LA COUR DES COMPTES TACLE LES POLITIQUES

LA COUR DES COMPTES TACLE LES POLITIQUES

Driss Jettou, le premier président de la Cour des Comptes vient de mettre en demeure plus de 400 élus, leur donnant 90 jours au plus tard pour se mettre en co...