Libre-échange: Trump signe le retrait des Etats-Unis du TPP

Libre-échange: Trump signe le retrait des Etats-Unis du TPP

Comme annoncé durant sa campagne, Donald Trump a entamé sa présidence en signant l'acte de retrait des Etats-Unis du traité de libre-échange transpacifique (TPP), dont l'administration de Barack Obama avait fait l'une de ses priorités.

Après un premier week-end chaotique au cours duquel ses opposants ont fait une démonstration de force dans la rue et son porte-parole a été accusé de mensonge, le président républicain veut agir vite.

"Nous en parlions depuis longtemps", a-t-il déclaré aux journalistes présents lors de la signature dans le Bureau ovale, jugeant que le retrait du TPP était "une bonne chose pour le travailleur américain".

Vu comme un contrepoids à l'influence grandissante de la Chine, ce traité a été signé en 2015 après d'âpres négociations par 12 pays d'Asie-Pacifique représentant 40% de l'économie mondiale. Mais le texte, qui va bien au-delà de la simple levée des barrières douanières, n'était pas encore entré en vigueur, en l'absence de ratification par le Congrès américain.

Sans perdre de temps, le président républicain entend redessiner les contours des accords commerciaux, certains anciens, liant les Etats-Unis au reste du monde.

Il a annoncé dimanche qu'il allait commencer à renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) avec les dirigeants du Canada et du Mexique qu'il doit voir prochainement. Une rencontre avec son homologue mexicain Enrique Peña Nieto est notamment prévue le 31 janvier.

Au-delà du TPP, il a signé deux décrets qui illustrent avec force la direction qu'entend prendre la nouvelle administration: le gel des embauches de fonctionnaires au niveau fédéral et la limitation du financement par des fonds fédéraux d'ONG internationales qui soutiennent l'avortement.

Le 23  Janvier 2017

SOURCE WEB Par  Atlas Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

ONU : Le Maroc en force à New York

ONU : Le Maroc en force à New York

Nasser Bourita multiplie les rencontres avec les diplomates étrangers «Beaucoup reste à faire pour atteindre la paix en Afrique, mais nous disposons toute...