Il y a 73 ans, le peuple marocain se soulevait contre l’autorité coloniale

Il y a 73 ans, le peuple marocain se soulevait contre l’autorité coloniale

Ce dimanche 29 janvier marquera le 73ème anniversaire du soulèvement des 29, 30 et 31 janvier 1944 qui sera célébré par la famille de la résistance, l’Armée de libération et le mouvement national ainsi que l’ensemble du peuple marocain. Ce soulèvement a constitué un événement charnière dans la lutte du peuple marocain pour l’indépendance.

Le 29 janvier 1944, les habitants de Rabat avaient organisé de grandes marches populaires pour dénoncer l’arrestation des leaders du mouvement national par les autorités du protectorat. Réagissant à la répression systématique menée par les autorités du protectorat suite à la présentation du Manifeste de l'indépendance, feu Mohammed V avait demandé avec force la libération de tous les détenus.

De leur côté, les autorités du protectorat, invoquant la mort d’un européen, avaient déployé leurs forces pour encercler la ville de Rabat et tirer sur les manifestants tuant un certain nombre. Les autres ayant été arrétés et condamnés à des peines d’emprisonnement.

Très vite, il y a eu des manifestations dans plusieurs villes du royaume, notamment à Fès, Meknès et Marrakech. Les événements se sont succédé et la confrontation entre les autorités du protectorat et le Palais Royal s'est intensifiée pour aboutir, le 20 août 1953, à l'exil forcé de feu Mohammed V dans une tentative désespérée d'étouffer l'esprit nationaliste.

Paradoxalement, cette initiative coloniale au lieu de réfréner les manifestations a imprimé un nouveau souffle à la lutte et aux opérations de l’armée de libération qui se sont intensifiées. Les manifestations se sont poursuivies jusqu’au retour de feu Mohammed V de l’exil le 16 novembre 1955, accompagné de feu Hassan II et des autres membres de la famille royale. Ce fut la fin de l’oppression et l’arrivée de la liberté.

A l’occasion de l’anniversaire de cet événement historique, le Haut commissariat des anciens résistants et membres de l'armée de libération prévoit d’organiser une visite à la plaque commémorative du soulèvement dans la façade de la mosquée Assouna à Rabat, aux cimetières de Yacoub El Mansour et de Bab Laalou à Rabat, ainsi que de Sidi Benaacher à Salé, afin de prier pour le repos des âmes des martyrs.

Il s’agit également d’organiser des festivals dans les différentes régions du royaume et où des hommages seront rendus à des figures de proue de la résistance en guise de reconnaissance des sacrifices qu'ils ont consenti pour la défense des valeurs religieuses et nationales sacrées.

En commémorant le 73ème anniversaire du soulèvement des 29, 30 et 31 janvier 1944, la famille du mouvement de la résistance nationale et de l'armée de libération entend éclairer les générations montantes sur la profonde portée de ce grand événement et leur rappeler les multiples étapes ayant marqué l'histoire de la lutte du peuple marocain pour l'indépendance.

Le 28 Janvier 2017

SOURCE WEB Par  Quid

Les tags en relation

 

Les articles en relation