TSGJB BANNER

Un ancien général du KGB lié au «dossier compromettant» sur Trump retrouvé mort

Un ancien général du KGB lié au «dossier compromettant» sur Trump retrouvé mort

RUSSIE Le document en question, à l’authenticité non vérifiée, fait état d’une sextape de Donald Trump avec des prostituées russes…

Il pourrait s’agir d’un nouveau rebondissement dans l’affaire du supposé « dossier compromettant russe » au sujet de Donald Trump. Un ancien responsable du KGB a été retrouvé mort dans sa voiture fin décembre, rapporte The Telegraph, qui suggère qu’il aurait pu être assassiné en lien avec le document de 35 pages publié par le site BuzzFeed début janvier.

Oleg Erovinkin, ex-général du KGB et de son successeur le FSB, a été retrouvé sans vie à Moscou le 26 décembre à l’arrière de sa Lexus noire, selon The Telegraph. La version officielle est qu’il est mort d’une crise cardiaque, mais le quotidien britannique laisse entendre qu’il aurait pu être « assassiné par le Kremlin et les causes de sa mort dissimulée ».

Selon un expert des menaces de sécurité liées à la Russie cité par le quotidien, Oleg Erovinkin pourrait être une source anonyme citée dans le fameux document révélé par CNN et BuzzFeed au début du mois. Donald Trump comme Vladimir Poutine avaient vivement contesté l’authenticité de ce dossier, qui mentionne l’existence d’une sextape de Donald Trump avec des prostituées russes, décrite comme un moyen de pression du Kremlin sur le nouveau président américain.

« Poutine avait le dossier concernant Trump sur son bureau »

Le général Erovinkin a été le collaborateur de l’ancien vice-Premier ministre russe Igor Setchine, un proche de Vladimir Poutine, dont le nom est cité à plusieurs reprises dans le dossier, aujourd’hui à la tête du groupe pétrolier public russe Rosneft.

Le nom d’Erovinkin n’apparaît pas directement dans le document, mais celui-ci fait état d’une « source russe proche » de Setchine, qui aurait révélé des détails sur une rencontre secrète entre un proche de Trump et le Kremlin. Cette source n’est autre que le général Erovinkin, estime l’expert du Telegraph, qui va plus loin : « Je suis persuadé qu’au moment de la mort d’Erovinkin Poutine avait le dossier concernant Trump sur son bureau. On peut penser qu’il savait si celui-ci était fondé sur la réalité ou si c'était de la pure fiction. »

L’agence d’Etat russe RIA Novosti affirme qu’une « enquête à grande échelle a été ouverte dans la zone » où le général a été retrouvé mort et que « le corps d’Erovinkin a été envoyé à la morgue du FSB ». L’auteur présumé du document qui a fait scandale, l’ancien agent secret britannique Christopher Steele, a, lui, disparu de la circulation.

Le 30  Janvier 2017

SOURCE WEB Par  20minutes

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Vers une nouvelle Intifada

Vers une nouvelle Intifada

Suite à l'annonce par Donald Trump de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par les Etats-Unis, le mouvement Hamas appelle à une no...