Exclusif. Casablanca. Voici comment sera géré le stationnement à l'horizon 2023

Exclusif. Casablanca. Voici comment sera géré le stationnement à l'horizon 2023

La mise en place de la nouvelle politique de stationnement de Casablanca, adoptée par la session du conseil de la ville tenue les 2 et 3 février, se déroulera en trois phases opérationnelles et une phase parallèle. Elle couvrira la période 2017-2023. 

Entre 2017 et 2018:

-Renouvellement progressif des horodateurs sur les 10.000 places actuellement gérées par horodateur en hypercentre;

-Réglementation de 500 places supplémentaires au niveau du quartier des Hôpitaux;

-Construction d'un nouveau parc souterrain au Maârif de 500 places environ;

-Construction d'un parking relais de 250 places sur la ligne T2.

2019-2020:

C'est là que commence concrètement la mise en place de la politique de stationnement sur voirie avec l'entrée en vigueur des mesures proposées sur les places réglementées en hypercentre, ainsi que la continuité de la construction des parkings en ouvrage et des parkings relais.

Elle comporte les mesures suivantes:

-Adaptation de la tarification sur les 10.000 horodateurs de l'hypercentre;

-Réglementation de 1.000 places supplémentaires dans la zone ouest de l'avenue des FAR;

-Réglementation de 3.000 places au niveau de la partie centrale du quartier Maârif;

-Construction d'un nouveau parc en ouvrage à Derb Omar de 500 places environ en option (possibilité de rendre fonctionnel les parcs existants dans le secteur);

-Construction d'un parking relais de 250 places sur la ligne B5.

2021-2023:

Cette phase vise la généralisation de la politique de stationnement en centre-ville et la finalisation de la construction des différents parcs en ouvrage et P+R prévus.

Elle consiste à instaurer les mesures suivantes:

-Réglementation de 10.000 places supplémentaires en hypercentre;

-Réglementation de 3.000 places supplémentaires au niveau du quartier Maarif;

-Réglementation de 5.000 places supplémentaires au niveau du quartier des Hôpitaux;

-Réglementation de 500 places au niveau de la partie est du quartier Roches Noires;

-Construction d'un nouveau parc en ouvrage à la frontière de la Médina, de 500 places environ, en option (possibilité de rendre fonctionnel les parcs existants dans le secteur);

-Construction de quatre parkings relais de 250 places sur les lignes T3, T4, B6 et B7.

Phase parallèle couvrant 2017-2023: Cette phase, qui se déroule sur toute la durée prévue de l'application de la politique de stationnement, porte sur le hors centre-ville.

20stationnement

Cette phase permettra de réglementer:

-500 places sur la corniche Ain Diab;

-900 places à Garage Allal;

-800 places à Derb Ghellef;

-250 places à Sidi Maarouf;

-250 places à Casa NearShore.

-2.500 places supplémentaires au niveau de la partie est du quartier Roches Noires

-Adaptation de la tarification sur 2.500 places au niveau du quartier Belvédère;

-Construction d'un nouveau parc en ouvrage à Sidi Maarouf de 500 places environ;

-Construction de quatre parking relais de 250 places au niveau de la première couronne sur T1 et la correspondance entre la ligne T2 et les lignes T1, T3 et T4.

Voici l'image finale de la mise en place de la politique de stationnement à Casablanca à l'horizon 2023

20stationnement

Le 13 Février 2017

SOURCE WEB Par  Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation