Droits des enfants L'ONDE obtient le statut de "Centre d'excellence arabo-africain"

Droits des enfants L'ONDE obtient le statut de

L'Observatoire national des droits de l'enfant (ONDE) a obtenu le statut de "Centre d'excellence arabo-africain des enfants-adolescents et des jeunes", en reconnaissance de son expérience en la matière et ses efforts importants dans la réalisation des objectifs du développement durable depuis 2014.

L'ONDE précise lundi, dans un communiqué, que ce statut vient concrétiser la Déclaration de Marrakech, ayant sanctionné le Forum "pour le rôle des adolescents et jeunes africains et arabes dans la mise en œuvre de l'Agenda de Développement 2030", organisé sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem (8-9 décembre 2016 à Marrakech), et s'inscrit de même dans le cadre du partenariat et de la coopération entre l'Observatoire et le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).

Il a été décidé de confier cette mission scientifique à l'Observatoire national des droits de l'enfant au niveau régional et continental lors de la réunion tenue au siège du FNUAP à New York du 6 au 9 février 2017, et consacrée à des sujets ayant trait à la protection, à la paix, à la sécurité et au développement, précise la même source.

L'Observatoire devra assurer le suivi de la mise en œuvre de la Déclaration d'Addis-Abeba sur la population et le développement et de l'Agenda de développement 2030 pour les enfants-adolescents et les jeunes, en partenariat notamment avec le FNUAP et la Coalition africaine pour les organisations de la société civile pour la population et le développement (ACCPD) qui regroupe plus de 100 associations, ainsi que la coalition arabe mise en place à cet effet, outre des organisations internationales et des institutions régionales, des associations et des experts en la matière tel l'Institut canadien" Taking it Global".

Un comité scientifique restreint s’est réuni à Casablanca les 6 et 7 mars dernier, dans le cadre d'un partenariat avec le FNUAP et en présence d’experts africains et arabes, pour la définition des axes du plan d’action à mener au niveau africain et arabe et les mécanismes de sa mise en œuvre dans le domaine de la protection, de la sécurité, de la paix et du développement, rappelle le communiqué. Dans ce sens, il a été décidé d'accorder la priorité aux spécificités et besoins des personnes âgées entre 15 et 25 ans, tout en mettant l'accent sur le renforcement du rôle des jeunes filles en tant que levier de développement.

Le choix porté sur l'Observatoire national des droits de l'enfant constitue une reconnaissance de son expertise en la matière et de ses efforts soutenus dans le processus d'élaboration des objectifs de développement durable depuis 2014, en étant membre du comité de suivi de la préparation et de mise en œuvre des ODD.

A cet effet, l’Observatoire a organisé une série de rencontres internationales, sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem.

L'Observatoire cite à cet égard la réunion régionale sur la place des jeunes et des adolescents, organisée en juillet 2015, le Forum des filles du monde en tant que levier du développement durable, ainsi que les partenariats conclus avec certaines institutions onusiennes concernées comme le FNUAP et la Campagne du Millénaire des Nations Unies (UNMC).

Le 04 Avril 2017

SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation