Education : l’enseignement du français s’effectuera dès la première année du primaire

Education : l’enseignement du français s’effectuera dès la première année du primaire

Mohamed Hassad ne perd pas de temps. La touche du ministre de l’Education nationale, sera vraisemblablement visible dès sa première rentrée scolaire.

A l’occasion d’une rencontre organisée, jeudi soir, par l’association Anciens HEC Paris au Maroc, le ministre a ainsi annoncé que l’enseignement du français dans les établissements publics s’effectuera dès la première année du primaire, et ce à partir de la rentrée 2017, avançant de deux ans l’apprentissage de la langue de Molière.

L’autre mesure annoncée pendant la soirée est le nombre d’élèves dans les classes qui sera de 40 au maximum à partir de l’année prochaine.

Pour préparer au mieux ces changements, Hassad a aussi annoncé que les congés des employés administratifs seront retardés à fin juillet.

Notons qu’une note a été envoyée, fin avril, aux directeurs des académies régionales pour  dresser la liste des mesures à entreprendre pour assurer une rentrée scolaire dans de bonnes conditions dans les établissements.

Le 17 Juin 2017

SOURCE WEB Par  Aujourd'hui le Maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Hassad, l’exception

Hassad, l’exception

Les réseaux sociaux sont tout bruissants de commentaires sur les sanctions royales ayant frappé des ministres et hauts responsables. L’immense majorité app...