Inspection du travail: le plan Yatim pour revigorer la profession

Inspection du travail: le plan Yatim pour revigorer la profession

Mohamed Yatim a présenté sa stratégie pour revigorer l’Inspection du travail, un secteur au bord de l’asphyxie. Le ministre de l’Emploi a dévoilé sa stratégie alors même que des membres de la Confédération démocratique du travail tiraient la sonnette d’alarme.

Les membres de la Confédération démocratique du travail tirent la sonnette d’alarme, depuis un certain temps déjà, à propos de la crise que vivent les inspecteurs du travail au Maroc. Débordés et souffrant d’un cruel manque d’effectif, ces inspecteurs ne savent plus à quel saint se vouer.

Cependant, Mohamed Yatim, le ministre de l’Emploi, se propose de sauver la situation et présente son plan pour redonner souffle à un secteur au bord de l’asphyxie, rapporte le quotidien arabophone Assabah dans son édition du mercredi 16 août.

Mohamed Yatim a ainsi tenu à préciser que les inspecteurs du travail bénéficieraient, désormais, d’un règlement intérieur qui leur garantira plusieurs acquis. Le ministre de l’Emploi a également affirmé que plusieurs options seraient mises en place pour améliorer les conditions des inspecteurs du travail, enfin, après plusieurs années d’attente.

Aussi, une opération de redéploiement a-t-elle eu lieu pour que les inspecteurs du travail soient répartis sur plusieurs villes et régions du Maroc, afin d’optimiser les ressources.

Ainsi, 13 inspecteurs du travail en poste à la Direction centrale ont été redéployés dans des départements extérieurs, après une opération de formation et de revalorisation des compétences.

Dans cette même optique d’optimisation des ressources, le ministère de l’Emploi a procédé au recrutement de 10 inspecteurs du travail supplémentaires et d'un médecin. Ce dispositif fait partie du nouveau plan gouvernemental destiné à redonner vie au secteur de l’inspection du travail au Maroc.

Le journal rappelle que le renforcement des ressources, au sein du Département de l’Inspection du travail, n’est pas encore achevé et se poursuivra jusqu'à la fin de l’année en cours.

Autre volet important de la stratégie Yatim: le dispostif 2.0. Les inspecteurs du travail devront être équipés d’ordinateurs portables et de smartphones pour entrer de plain-pied dans le monde numérique. Leurs rapports et PV devront désormais se faire via ces nouveaux outils de travail. Adieu les feuilles volantes et le stylo, bonjour le clavier et la page Word.

Le 15 août 2017

SOURCE WEB Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Précarité : Le million manquant

Précarité : Le million manquant

Plus d’un million de jeunes marocains, âgés de 24 à 29 ans sont dans le désœuvrement total. Ils ne sont dans aucune école, ne suivent aucune formation e...