TSGJB BANNER

Oualidia : des hauts et des bas

Oualidia : des hauts et des bas

Oualidia est une station balnéaire qui dispose de potentialités touristiques importantes et constitue un espace attrayant pouvant drainer une masse importante de touristes tant nationaux qu’internationaux. L’été, les vacanciers marocains y affluent de toutes parts, et on ne peut pas ne pas remarquer des touristes européens joncher les plages. Ce sont, pour la plupart, des touristes du camping caravaning, vu que Oualidia dispose d’une bonne infrastructure dédiée aux campings cars.

oualidia11

La station balnéaire se distingue aussi par l’incroyable diversité de ses paysages et par la grande spécialité des huîtres..

Oualidia représente l’une des plus belles plages de la région Doukkala-Abda. Son complexe lagunaire, ainsi que sa Kasbah font d’elle une des destinations phares de la région. Celle-ci est assurément connue par ses parcs à huîtres qui ajoutent une dimension de tourisme culinaire toute particulière. Elle doit également sa réputation non seulement aux séjours de feu Sa Majesté Mohammed V dans son palais, dont les murailles, les arcades et les terrasses se dressent toujours avec fierté à proximité de la lagune, mais aussi à la qualité « paradisiaque » de cette dernière et des activités de pêche et d’ostréiculture qui y sont très développées. Les amateurs de pêche, de sports nautiques et de farniente ainsi que ceux qui recherchent un climat agréable et paisible, qui se rendent dans cette localité en basse saison comme en haute saison, sont de plus en plus nombreux.

oualidia2

La lagune de Oualidia, favorable à l’ostréiculture, fait de cette région la première zone de production des huîtres au Maroc.

Vu sa position géographique, la lagune de Oualidia constitue un espace d’importance écologique (nurseries naturelles pour plusieurs espèces de coquillage, parcs ostréicoles) et un lieu de refuge pour les oiseaux migrateurs et sédentaires, une zone d’une grande importance biologique et économique et comme site d’intérêt biologique et écologique de première priorité.

Toutefois, la lagune de Oualidia reste un milieu potentiellement menacé par la pollution chimique et microbiologique, à cause de l’existence des habitations avoisinantes de la lagune (Infiltration des eaux usées des fosses septiques du milieu urbain et rural), du pâturage des animaux à l’intérieur de la lagune, etc.

camping-car-oualidia

Or, d’après une feuille de route dressée par les autorités publiques et dans le but de contribuer à la sauvegarde de la lagune, des efforts sont entrepris afin d’éliminer toute source de contamination éventuelle d’origine microbienne ou chimique, issue des activités agricoles et contribuer à la sauvegarde environnementale de la  lagune.

Toutefois, avec la forte concentration des estivants, les désagréments liés au manque de toilettes publiques, les excréments humains dans la lagune, tout ceci engendre une quantité de nuisances chimiques affectant la production ostréicole et la qualité des mollusques. Sans parler du pillage du  sable de la plage centrale, au vu et au su de tous. Ce qui a quelque peu défiguré la plage et les dunes. Bien entendu, les autorités publiques déploient tous les  moyens pour y mettre fin, mais le mal est malheureusement déjà fait.

De son côté, la corniche de Oualidia est en perpétuel délabrement malgré les opérations de relooking et de replâtrage de façade. Par endroits, on remarque, en effet, des effondrements de murs de façades sur la plage et dans la lagune qu’on se précipite d’évacuer comme on peut : on s’est rattrapé à la dernière minute pour éviter de faire fuir les vacanciers. Au même titre, l’extension immobilière des Jardins de la lagune grignote sur l’espace vacances estivales qui fait pourtant la vocation de la station.

Des solutions urgentes devraient être trouvées au plus vite, pour que la station garde encore son statut de station.

Le 26  août 2017

SOURCE WEB Par Tourisme Et Gastronomie

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le spectre de la soif pointe

Le spectre de la soif pointe

Plusieurs régions au bord d'une grande crise                                         Urgence d’un plan d’ap...