Souss-Massa: Plaidoyer pour le développement du tourisme régional

Souss-Massa: Plaidoyer pour le développement du tourisme régional


Dans le cadre de la Régionalisation Avancée, le secteur du tourisme trouve sa place de choix en tant que vecteur de développement socio économique régional, dans la Région Souss Massa. Comment faire alors pour être sûr de la réalisation d’un bon développement touristique dans le cours terme mais également dans le moyen et long terme ?

Toute démarche de développement doit se faire sur la base d’une stratégie globale qui respecte les spécificités des produits touristiques dans sa chaque province. Ainsi donc tout doit commencer par une concertation qui englobe tous les opérateurs du secteur, à travers leurs associations respectives, avec la présence effective des élus régionaux et locaux et en présence des Autorités locales et des autres intervenants ONDA, l’Université Ibn Zohr entre autres…

La concertation doit commencer par l’organisation d’une journée sinon deux sur les tenants et aboutissants du secteur du tourisme dans le développement régional. La possibilité d’envisager également une journée sur le tourisme dans chaque province de la Région est à prendre au sérieux. Et ce afin que les élus comprennent les enjeux, les difficultés du secteur et aussi les attentes des professionnels en matière de financement et de participation pour la concrétisation effective d’une réelle promotion régionale qui coupe avec la méthode du passé. En effet, la grande bataille va être de trouver le financement nécessaire pour la réalisation d’une promotion régionale professionnelle à l’instar des pays touristiques (Espagne, France, Turquie, Egypte…)

La synergie entre les différents intervenants est donc la première condition nécessaire au bon lancement d’une stratégie de développement touristique régionale. Qui dit synergie dit implication de tous, chacun selon son champ de compétence et d’action. En bref, faire à ce que ce développement soit la résultante de l’apport de tous dans la concrétisation d’un objectif commun. Un suivi de la stratégie de développement touristique régionale doit être fait tous les trois mois afin d’évaluer, corriger, revoir ou approfondir certaines actions ou évènements de terrain.

Reste que le produit, un bon produit pour être plus précis, doit être à la base de la concrétisation de toute stratégie de développement. Or le produit renferme un tout. Cela commence par l’accueil à l’aéroport, l’infrastructure routière, la protection de l’Environnement, la circulation et le roulage, en passant par la signalétique, l’information touristique, l’animation, de bonnes infrastructures urbaines, entre autres, et bien évident de bonnes prestations en matière d’hôtellerie, de restauration, agences de voyages, location de voiture et taxis…

Reste un volet important également à bien réussir. C’est celui de la promotion à travers la programmation d’une promotion avec un stand purement régional, dans les différents salons internationaux du tourisme, reflétant les divers produits touristiques régionaux. Mais également la programmation de work shop et de road show, ainsi que la réalisation de voyages de presse et des éductours afin d’accompagner et de renforcer la promotion régionale.

Il est à rappeler qu’un excellent travail avait été réalisé au sujet de la promotion avec un stand régional sous le mandat de Said Scally en tant qu’ex président du CRT. C’est le cas également du travail positif conclu par Abderrahim Oummani, en tant qu’ex président également, avec une présence effective et dynamique dans les salons internationaux du tourisme et lors des Works shop et road show organisé par l’ONMT. A tel point que tout le monde était convaincu que le CRT Agadir SMD était le meilleur à l’échelon national. Les responsables et les professionnels le disaient haut et fort.

Etant donné que le volet de l’aérien est principal et incontournable dans le développement touristique régional, il y a besoin de créer un Fonds Régional de Soutien de l’Aérien, dont on parle depuis trois ans, avec un financement approprié. Ce fonds doit être dirigé par un professionnel de l’aérien afin d’assurer un bon travail concret, opérationnel et concluant. C’est une mission que le grand professionnel Said Scally peut mener à merveilles, car maîtrisant parfaitement le volet aérien avec la réalisation de très bons dossiers à ce sujet.

Pour remplir sa mission, le CRT Agadir Souss Massa doit recruter un Monsieur « Marché » qui doit assurer le suivi du développement des marchés émetteurs qui intéressent la destination et principalement le marché allemand, anglais, scandinave, national, français, russe et des ex pays de l’Est , mais également du marché arabe. S’appuyant pour cela sur des commissions par marché, constituées par les professionnels (voyagistes et hôteliers) qui travaillent avec certains marchés bien spécifiques.

IL y a lieu de préciser également que vu la dimension touristique régionale, désormais incluse dans le cadre de l’application sur le terrain de la Régionalisation Avancée, le CRT doit recruter également un Monsieur « Produit Régional », au sein de la nouvelle configuration du CRT Souss Massa, et qui doit coiffer les produits régionaux dans les provinces et servir de contacte et de pointe d’attache avec les différents professionnels régionaux du secteur et mais aussi avec les partenaires.

Bref, toute la nouvelle approche de développement doit s’inscrit dans une dynamique régionale en ralliant le maximum d’intervenants directement et indirectement vu l’importance du tourisme en tant que secteur créateur d’emplois, participant à l’amélioration du niveau de vie des populations locales et bien sûr son rôle moteur de source de devises mais également en matière d’apport pour la réalisation de nouvelles infrastructures, dans divers domaines économiques…

Le 18 Avril 2016
SOURCE WEB Par L’opinion