Investissement touristique Partenariat AMDI et SMIT

Investissement touristique  Partenariat  AMDI et SMIT

Publié le : 24.08.2010 | 16h50

L’AMDI et la SMIT la main dans la main

Les deux institutions viennent de signer une convention pour mutualiser leurs efforts.

Afin de mutualiser leurs efforts et moyens visant à attirer plus d'investissement direct étranger, notamment dans le secteur du tourisme, l'Agence marocaine de développement des investissements (AMDI) et la Société marocaine de l'ingénierie touristique (SMIT) viennent de sceller un partenariat dans ce sens

 C'est une opération qui concerne un secteur porteur. En effet, à la date d'aujourd'hui, les investissements comptabilisés dans le secteur du tourisme sont estimés à environ 80 milliards de dirhams. C'est un secteur qui réalise des recettes de l'ordre de 56 milliards de dirhams et l'on s'attend à ce qu'il crée 600.000 nouveaux postes d'emploi d'ici la fin de l'année 2010.



Ainsi, ce partenariat institutionnel liant l'AMDI et la SMIT officialise la coopération déjà existante entre ces deux organismes qui œuvrent tous les deux pour le développement des investissements dans ce secteur. Cette convention rend les termes de cette coopération plus claire. Or, si l'AMDI travaille dans différents secteurs concernés par l'investissement, la SMIT agit plus spécifiquement dans le secteur touristique (elle a repris, depuis sa création en 2007, les attributions qui étaient dévolues à la Direction des aménagements et des investissements).

Ce partenariat vient de confirmer la coopération déjà existante entre les deux institutions. « Nous avions déjà des relations de coopération avec l'AMDI, relations qui viennent d'être confirmées à travers cette convention. Il ne s'agit pas d'un plan d'action que nous allons mener ensemble mais nous allons travailler conjointement chaque fois qu'il y a une opération qui nous concerne. Ainsi, chaque fois que l'une de nos deux institutions a une action déterminée qui pourrait intéresser l'autre institution elle va l'en informer et l'impliquer », nous explique Omar Bennani, président du directoire de la SMIT


En effet, rien que durant l'année dernière, les deux institutions ont eu à coopérer au cours de quatre différentes actions menées visant à attirer des investisseurs étrangers. Or, il ne s'agit pas d'une convention avec une enveloppe budgétaire déterminée. C'est plutôt un cadre de coopération au coup par coup, chaque fois qu'il y a des opérations représentants des intérêts communs pour les deux institutions

A travers la mobilisation de ces deux acteurs et le renforcement des concertations, leur partenariat permettra de développer l'attractivité du Maroc à travers la mutualisation des efforts, moyens et compétences. Ceci permettra également la coordination des différentes actions d'approche et de promotion, l'uniformisation des messages en vue de la valorisation de l'image du Maroc auprès des investisseurs potentiels par la conception d'outils de promotion communs ainsi que la mise en place d'un planning d'action commun, précise un communiqué de l'AMDI

Cette convention de partenariat permettra aussi de renforcer l'attractivité du Maroc.

 Car il est prévu de développer une base de données sur les spécificités des entreprises ciblées, afin d'élaborer une stratégie de promotion conjointe plus active visant l'identification et le démarchage d'investisseurs potentiels. Cette action facilitera le suivi constant des projets et de l'environnement des affaires, le renforcement des échanges avec les partenaires afin d'anticiper la demande et d'approfondir l'offre et le développement d'un réseau de contacts.

Ce partenariat acquière son importance vu l'intérêt accordé à l'investissement dans le secteur du tourisme qui prend de plus en plus de l'importance. En effet, l'investissement dans ce secteur est appelé à évoluer à la lumière de la vision 2020. Le Maroc possède des atouts naturels importants et un patrimoine culturel riche où les opportunités d'investissements n'y manquent pas. Il y a le tourisme balnéaire, le tourisme rural, le tourisme médical, le tourisme de croisière… De même, de nouvelles niches d'investissements sont apparues récemment séduisant une nouvelle clientèle qui opte pour des offres plus originales. C'est le cas du surf, des sports de glisse, le parachutisme, la chasse touristique… Ce sont des créneaux qui intéressent les investisseurs étrangers et qui représentent un champ d'action propice pour l'AMDI et pour la SMIT qui travaillent désormais la main dans la main à ce niveau pour séduire et convaincre les investisseurs potentiels.

Source : web  LE MATIN  Par Brahim Mokhliss