7ème Edition du Moussem de Tan-Tan

7ème Edition du  Moussem de Tan-Tan

Un héritage immatériel de l'Humanité

Sous le signe de la paix, de l'unité, de la fraternité et de la réconciliation.

\      Publié le : 13.12.2010 | 16h49

Organisé du 8 au 13 décembre, sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, le moussem de Tan-Tan est désormais une grande manifestation culturelle annuelle qui rassemble tous les nomades des régions sahariennes. Il se positionne comme un carrefour international destiné à consacrer le dialogue entre les cultures et à renforcer la diversité culturelle.

Ce grand rendez-vous est en passe de devenir un héritage immatériel de l'Humanité. Placée cette année sous le thème «Patrimoine culturel immatériel : entre authenticité et défis de la mondialisation», cette manifestation d'une valeur exceptionnelle est appelée à être sauvegardée grâce à l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) qui déploie un grand effort en parrainant pour le Maroc son programme sur le patrimoine immatériel

 C'est ce qui explique la présence en force de plusieurs ambassadeurs de bonne volonté dont des stars de cinéma, ainsi que d'autres invités de marque

Tous ont témoigné du climat de paix et de quiétude qui règne dans la région grâce à la coordination des autorités locales avec les élus et la population. Les membres d'une délégation d'ambassadeurs accrédités au Maroc, en visite dans la région, ont salué le pari gagné par la région qui a pu préserver et consolider la richesse et la diversité de son patrimoine culturel, devenu un véritable stimulant pour le rayonnement de la ville au niveau national et international. L'Agence MAP rapporte que l'ambassadeur de Palestine au Maroc, Ahmed Sobh, a affirmé avoir l'occasion de découvrir chaque jour «l'une des facettes de la diversité et de la richesse culturelle du Maroc». «Ce moussem permet de s'enquérir du niveau de développement socio-économique régional et de découvrir les spécificités culturelles et artistiques du Royaume», a également souligné l'ambassadeur de la République d'Argentine à Rabat, Jose Pedro Pico

De son côté, le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Maroc, Bruno Pouezat, a affirmé que le moussem de Tan Tan et les évènements similaires demeurent un moyen efficace pour faire connaître et découvrir une région riche en traditions et reflétant la diversité «remarquable» du Maroc

Le moussem de Tan Tan témoigne de «l'attractivité touristique» du Maroc, a souligné, pour sa part, l'ambassadeur de la République Populaire de la Chine à Rabat, Mme Jinghu Xu. De même, l'ambassadeur de la Corée du sud à Rabat, Choi Jai-Chul a indiqué que «le moussem de Tan Tan est un symbole de diversité et constitue une conciliation harmonieuse entre la préservation des traditions et la stimulation du développement de la région»

Pour l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République socialiste du Vietnam à Rabat, Cao Xuan Than, le moussem de Tan Tan «constitue une excellente occasion pour découvrir les traditions du sud du Maroc»

Selon le directeur du Moussem, Ali Karmoun, plus de 32 tribus ont participé aux festivités et activités du Moussem de Tan Tan, ce qui témoigne de l'attachement des habitants des provinces du Sud à leur marocanité et à l'intégrité territoriale de leur pays

 

Le directeur de ce moussem a, par ailleurs, indiqué qu'il y a réflexion actuellement sur la création d'une institution qui sera chargée de regrouper l'héritage et le patrimoine culturels de la région pour sa préservation. Reprise, en 2003, après trente années d'absence, cette manifestation a été ressuscitée, par les élus et autorités locales de la ville, grâce au soutien de l'ambassadeur de bonne volonté et consul honoraire du Maroc à l'UNESCO, l'Espagnol Kitin Münoz. Le festival est, maintenant, l'occasion de renouer avec les traditions d'échange, de créativité, de mise en commun de tout ce qui fait l'expertise, la création, les arts, les danses, l'artisanat…


Il est célébré sous différentes couleurs de chants, de danses traditionnelles du désert, de parades de cavaliers nomades, de course de dromadaires, de fêtes nocturnes, fantasias, d'expositions d'art et de scènes de vie quotidienne, en présence de hautes personnalités nationales et étrangères.

Les tentes thématiques retracent l'histoire de la région

La tenue du moussem de Tan-Tan a été l'occasion pour les visiteurs d'apprécier les tentes à thèmes, montées à la Place de la Paix et la Tolérance, où étaient exposés les différents aspects de la vie et de la culture nomade. Ces tentes thématiques retracent toute l'histoire de la région et relatent à travers des créations artisanales une partie de la vie sociale des habitants du Sahara marocain. Cette région qui déborde de merveilles, de superbes oasis et paysages qui n'existent nulle part ailleurs et qui méritent une attention particulière. Il faut signaler dans ce cadre que la femme jouit d'une grande importance au sein de la société saharienne où elle joue un rôle primordial

 

Dans son foyer, elle s'occupe de l'éducation de ses enfants et fait le ménage. Elle participe aussi à la production de certains produits nécessaires à l'usage quotidien de sa famille. Dans la société sahraouie, la femme occupe également la place de l'homme pendant son absence.

 

Source : web  Par El Mahjoub Rouane | LE MATIN