Éducation et formation

Éducation et formation

 

Exemple de la région du Gharb

Forte mobilisation des acteurs éducatifs « Ensemble pour l'école de la réussite»

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\" Publié le : 30.12.2010 | 16h59

 

 

L'éducation et la formation au cœur des préoccupations du conseil de la région du Gharb Chrarda-Beni Hssen.

 

 

 

 

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/pixel.gif\"

Joignant l'acte à la parole, le conseil de la région du Gharb Chrarda-Beni Hssen a organisé une journée d'étude sur le thème «Le système d'éducation et de la formation au niveau régional : enjeux et défis». L'objectif essentiel de cette rencontre est de créer une véritable synergie entre les différents acteurs locaux pour la promotion des secteurs de l'éducation et de la formation considérés comme une locomotive du développement local

S'adressant aux participants, la secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement scolaire, Latifa Labida, qui était accompagnée du wali de la région du Gharb Chrarda-Beni Hssen et gouverneur de la province de Kénitra, Ahmed El Moussaoui, et du gouverneur de la province de Sidi Slimane, Lahoucine Amzal, a indiqué que l'organisation de cette rencontre est une traduction de la forte mobilisation des acteurs éducatifs et des partenaires, laquelle mobilisation est issue de cette dynamique créée par le plan d'urgence visant à donner un nouveau souffle à la réforme. Elle a, en outre, souligné que la première année de la mise en application du plan d'urgence a été caractérisée par une forte adhésion augurant de la réalisation du saut qualitatif voulu par le plan d'urgence

Évoquant les atouts et les potentialités dont dispose la région du Gharb Chrarda-Beni Hssen, la secrétaire d'Etat a déclaré que tous les critères de réussite sont réunis et n'ont besoin que de mobilisation et d'initiatives pour le décollage auquel tout le monde aspire. « Nous avons besoin de redoubler d'efforts et d'améliorer le niveau de mobilisation collective, et ce, à travers un nouveau contrat entre la société et l'école. Le but étant, dit-elle, de soutenir les fondements de la réforme et de consolider la responsabilité collective et individuelle. »

Madame Labida a rappelé à cet égard le programme de coopération établi entre le ministère de l'Intérieur et le ministère de l'Education nationale dans le cadre d'une convention de partenariat conclue le 11 septembre 2008 dont les principaux axes sont la mobilisation autour de l'école, la mise à niveau et la restauration des établissements scolaires, les écoles communales, les logements de fonction en faveur du corps enseignant, ainsi que la santé scolaire et la propreté des établissements d'enseignement scolaires. En guise de conclusion, la secrétaire d'Etat a salué les efforts des organisateurs de cette journée d'étude, une initiative, indique-t-elle, qui ouvre un horizon nouveau pour le travail collectif et fructueux traduisant dans les faits le slogan « Ensemble pour l'école de la réussite»

Dans une allocution lue en son nom, le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani, a indiqué que ce genre de rencontres offre l'occasion de s'enquérir de la réalité socioéconomique et éducative de la région et constitue une opportunité pour tirer profit des expériences, des expertises et des approches des différents intervenants, compte tenu de l'intérêt capital qu'accorde son département, ajoute-t-il, aux questions de la formation et de l'emploi

Le ministre n'a pas manqué de rappeler le lancement ces dernières années au niveau de la région du Gharb Chrarda-Beni Hssen de plusieurs projets de développement ouvrant de nouvelles perspectives pour la promotion de l'emploi et un meilleur positionnement dans le tissu économique national

Il a cité à cet effet les grands chantiers économiques ouverts au Maroc dans les secteurs du BTP, de l'industrie, du tourisme, de l'agriculture et de l'industrie alimentaire et des services. Des domaines qui, indique-t-il, ont opéré de profonds changements dans le marché du travail et ont créé une demande accrue de ressources humaines spécialisées. Cette nouvelle situation, a-t-il dit, a entrainé une adaptation de l'offre de formation, sa diversification et l'amélioration de sa qualité

Abordant la situation de la formation professionnelle au niveau régional, le ministre a rappelé que cette partie du Royaume compte actuellement 118 établissements de formation professionnelle, 12.410 stagiaires et 6.479 lauréats dans les secteurs de l'agriculture, de l'artisanat, du BTP, de la pêche maritime, de l'hôtellerie et de la restauration

Pour répondre aux besoins du plan Maroc Vert visant la mise en place d'une nouvelle stratégie pour faire de ce secteur une locomotive du développement, le ministre a déclaré que sept centres de formation dédiés à l'agriculture seront créés à l'horizon 2012 pour un coût global de 120 millions de dirhams, dont l'un dans la région du Gharb, à la localité de Sidi Allal Tazi.

Formation de 70.000 jeunes à l'horizon 2016

Le directeur général de l'OFPPT, Larbi Bencheikh, a pour sa part indiqué que la région du Gharb Chrarda-Beni-Hssen possède des potentialités économiques importantes qui la prédisposent à accueillir de grands projets économiques, en particulier dans les secteurs de l'industrie, du tourisme, du BTP, des services, de l'offshoring et des nouvelles technologies de l'information et de la communication

Pour satisfaire les besoins accrus en ressources humaines qualifiées, l'OFPPT, a-t-il ajouté, a mis en place une politique ambitieuse pour le développement de l'outil de formation dans la région. Selon M. Bencheikh, la part de la région dans le nouveau plan de développement prévoit la formation de 70.000 jeunes à l'horizon 2016. Il sera également procédé, dans le cadre de ce plan, à la création de nouvelles filières de formation adaptées aux besoins du marché de l'emploi et à l'augmentation de la capacité d'accueil de plusieurs établissements de formation, a-t-il indiqué.

 

 Repères

 

Volonté

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\"

Le président du conseil de la région du Gharb Chrarda-Beni Hssen, Mekki Zizi, a exprimé la volonté inébranlable du conseil à contribuer pleinement au parachèvement des chantiers de réformes dans les secteurs de l'éducation et de la formation par le biais de partenariats prometteurs pour atteindre les objectifs escompté

 

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\"

Appel

 

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\"

Le directeur de l'académie régionale de l'éducation et de la formation du Gharb Chrarda-Beni Hssen, Abdellatif Youssoufi, a lancé un appel insistant aux différents partenaires, plus particulièrement les élus, pour une adhésion effective au processus de réforme.

 

 

 

 

Source : WEB  Par Driss Lyakoubi | LE MATIN