Vision 2020 du tourisme : un vaste chantier à ciel ouvert pour le développement du secteur

 Vision 2020 du tourisme : un vaste chantier à ciel ouvert pour le développement du secteur

 

Marrakech, 1 er déc (MAP)-La vision 2020 pour le développement du secteur touristique se veut une stratégie prometteuse visant à renforcer la position du Maroc en tant que destination internationale et à ériger l e tourisme interne et familial en priorité nationale.

- Envoyés Spéciaux -.

La nouvelle vision, dont les grandes lignes ont été présentées mardi à Marrakech, devant SM le Roi Mohammed VI, lors de la cérémonie d'ouverture des 10èmes Assises nationales du Tourisme, adopte une démarche analytique exhaustive et rigoureuse.

Elle s'inspire de la volonté de passer à une démarche d'aménagement du territoire structurante en termes d'emplois et de développer la compétitivité du tourisme marocain en se basant sur les atouts des régions selon une dimension territoriale et intégrée.

La Vision 2020 dont l'engagement consiste à " continuer à faire du tourisme l'un des moteurs du développement économique, social et culturel du Maroc ", en participant à notamment à la création des richesses économiques au niveau des régions, la préservation, la valorisation et le rayonnement de notre patrimoine culturel et naturel.

Dans ce cadre, l'ambition de la nouvelle vision est de " hisser le Maroc en 2020 parmi les 20 premières destinations touristiques mondiales tout en s'imposant en tant que destination de référence en matière de développement durable sur le pourtour méditerranéen ".

Ce positionnement se fera grâce à un modèle touristique unique, qui combinera une croissance soutenue avec une gestion responsable de l'environnement et le respect de l'authenticité socioculturelle marocaine.

Le Maroc, promet la Vision 2020, sera par excellence la destination méditerranéenne de l'authenticité, fondée sur le rayonnement de la culture et des traditions, dans leurs dimensions d'hospitalité, de raffinement et d'ouverture.

Cette nouvelle vision prévoit de développer une infrastructure touristique de classe mondiale en termes de qualité, de confort et d'accessibilité.

Ainsi, six nouvelles destinations touristiques vont émerger dans le cadre de cette ambition et seront de véritables relais de croissance qui s'ajouteront aux pôles internationaux déjà existants que sont Marrakech et Agadir.

Ces huit destinations constituent les points d'ancrage d'une politique touristique volontariste et intégrée d'aménagement territoriale articulée autour de cinq axes de développement majeurs qui orienteront les efforts de la décennie à savoir l'enrichissement de l'offre culturelle, la poursuite du positionnement offensif sur le balnéaire, la création d'une offre " Nature ", la mise en place de corridors thématiques et la structuration d'une offre performante d'animation.
L'objectif de la Vision 2020 est de doubler la taille du secteur en construisant 200.000 nouveaux lits hôteliers et assimilés par le biais de ces nouveaux développements en vue d'offrir une expérience touristique riche et dense mais également en doublant les arrivées de touristes.

Pour cela, cette stratégie prévoir de doubler la part de marché, du Maroc sur les principaux marchés mondiaux et d'attirer 1 million de touristes issus des marchés émergents cibles.

Elle ambitionne aussi de tripler le nombre de voyages domestiques. La réalisation de ces objectifs consacrera la place du tourisme comme deuxième secteur économique du pays.

Ainsi, 470 000 emplois directs seront créés sur la période 2011-2020 pour employer au terme de la décennie près d'un million de Marocains, les recettes touristiques seront plus que doublées pour atteindre 140 milliards de Dirhams en 2020 soit une somme cumulée sur la décennie proche de 1 000 milliards de dirhams (plus du double des recettes cumulées de la décennie précédente), le PIB touristique sera accru de 2 points, pour atteindre près de 150 milliards de dirhams contre environ 60 aujourd'hui.


+ Une politique d'aménagement territorial de l'offre touristique +


La Vision 2020 va jouer un rôle important dans le processus de régionalisation avancée dans lequel s'est engagé le Maroc. En effet, le tourisme constitue un moteur puissant de développement et de valorisation de l'ensemble des régions du Maroc, en permettant aux régions de tirer profit de l'ensemble de leurs potentialités, et en favorisant la mise en place de synergies entre régions et entre territoires.

Cette stratégie prend ainsi appui sur huit territoires présentant la cohérence touristique, l'attractivité et la masse critique nécessaires (en termes de capacités d'hébergement, d'actifs touristiques et de desserte aérienne) pour un positionnement international.

Ce découpage qui transcende les barrières administratives permet aux régions de tirer profit de l'ensemble de leurs potentialités notamment les sites naturels, le patrimoine culturel et la culture vivante.

La Vision 2020 prévoit également la création d'instances qui prendront en charge toutes les dimensions de l'action touristique régionale, que ce soit au niveau de la planification, du suivi opérationnel, de la concertation avec les acteurs, que du soutien aux initiatives locales. Il s'agit d'une instance nationale de pilotage public-privé-régions : cette instance aura pour mission de piloter, suivre et évaluer la stratégie et d'en assurer la coordination et les arbitrages.

Des Agences du Développement Touristique (ADT) seront créées dans chaque territoire touristique, dans lesquels les Conseils Régionaux du Tourisme (CRT) et les Conseils Provinciaux du Tourisme (CPT) seront institutionnalisés comme parties prenantes de la gouvernance de ces ADT, et qui auront pour mission de développer l'attractivité et la compétitivité touristiques des territoires et d'assurer une orientation des professionnels locaux et des investisseurs.

Ces ADT seront des espaces de concertation entre tous les acteurs locaux : publics, privés, élus, et deviendront l'interlocuteur unique sur les problématiques touristiques au niveau du territoire.

Dernière modification 01/12/2010 11:14

 
Source : @ MAP-Tous droits réservés