L’université à la rencontre des entreprises

L’université à la rencontre des entreprises

 

Forum de l’emploi

? Le Forum Excellence de l’emploi de l’Université Mohammed V entame sa deuxième année.

? Tenu par et pour les étudiants, cet événement se veut une occasion pour montrer que les universités font sortir des lauréats compétitifs sur le marché du travail.

L’Université Mohammed V se met à l’heure de l’emploi.

C’est demain que se tiendra la deuxième édition du Forum de l’emploi de l’Université Mohammed V-Souissi. Initiée par les étudiants des trois facultés relevant de cette université (sciences de l’éducation, sciences juridiques, économiques et sociales de Souissi et de Sala Al-Jadida), cette rencontre s’adresse essentiellement aux «étudiants de ces trois facultés qui sont sur le point d’obtenir des licences ou des masters. Même les anciens licenciés ou porteurs des masters pourront y prendre part», a indiqué Hassan Abou Abdelmajid, le vice-président de l’université.

Organisé, cette année, autour du thème de «Lauréats de l’université : cadres performants pour des établissements leaders», ce forum s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’ouverture qu’a adoptée l’Université Mohammed V-Souissi dans le monde économique.

Une démarche ayant pour principal objectif de promouvoir l’employabilité des lauréats de l’université notamment dans le secteur privé. Ce dernier n’intéresse pas les jeunes diplômés, plus attirés par les rangs de la fonction publique.

L’organisation d’un tel événement a pour but de créer un espace d’échange entre les futurs diplômés de l’université et les entreprises. Une occasion pour, d’une part, redorer le blason des entreprises auprès des jeunes qui en font une image dévalorisante et, d’autre part, pour sensibiliser les recruteurs du secteur privé sur la qualité des offres de formations dispensées au sein de ces facultés. Pour le vice-président, «c’est une démarche qui permettra aux étudiants d’avoir un contact direct avec les responsables d’entreprises qui répondront à leurs interrogations».

Ainsi, les objectifs escomptés sont divers à savoir la consolidation de la dynamique de communication entre le monde universitaire et celui de l’entreprise, la recherche d’un stage ou d’un emploi pour les étudiants et la réalisation des interviews. Au menu de ces deux jours d’échanges (18 et 19 avril), une conférence inaugurale, des visites des stands, des workshops et des tables rondes autour desquelles les responsables mèneront des débats sur la thématique de l’emploi des jeunes et de l’adéquation entre la formation et le marché de l’emploi, a noté le vice-président.

________________________________________

Questions À :Hassan Abou Abdelmajid, vice-président de l’Université Mohammed V-Souissi

«La particularité de ce forum est qu’il est porté par les étudiants de nos facultés»

Quelle est la particularité de ce forum par rapport aux autres manifestations organisées par les grandes écoles ?

Ce forum est porté par les étudiants de nos facultés. Ces derniers ont été attirés par cette idée maîtresse du président de l’université. En tant qu’ancien directeur d’une grande école, il a développé un certain nombre d’idées dont l’organisation d’un Forum pour l’emploi des lauréats de l’université et pour le terme «Excellence». Nous avons estimé utile de le joindre pour présenter nos propres produits émanant de nos facultés.

Qu’en est-il de la participation des entreprises à ce rendez-vous ?

Outre la présence de hauts responsables du domaine de l’emploi à l’inauguration de cette édition, il y aura la participation des entreprises nationales et internationales. Il s’agit des entreprises qui recrutent et d’autres qui épaulent et appuient cette initiative. En somme, 30 stands seront mis en place. Ils seront réservés aux entreprises, à quelques établissements publics et administrations. Car quand on parle de l’emploi, cela concerne le secteur privé et public. C’est ainsi que certains établissements du secteur public y seront également présents et qui seraient même intéressés par nos produits, surtout que lors de ces dernières années, il y avait énormément d’embauche et de recrutement dans les secteurs publics. Aujourd’hui, il y a encore des niches que nous essayons d’explorer.

Quelle évaluation faites-vous de la première édition de ce forum ?

Après le forum, plusieurs réunions ont eu lieu afin d’évaluer les résultats et le bilan était très positif. En effet, et juste après cet événement, plusieurs entreprises notamment les banques et les assureurs nous ont contactés pour avoir des contacts de certains de nos étudiants qui ont pris part à ce forum.

Que fait l’université pour mettre à niveau les formations afin de répondre aux besoins du marché ?

Nous avons ouvert, il y a quelques mois, un centre de formation continue dédié aux entreprises. Il s’agit en fait d’une sorte de relais entre l’université et l’entreprise. Ainsi, nous dispensons deux types de formation. Une à la carte moyennant une convention qui fixe le type de la formation. Quant à l’autre, elle consiste en la délivrance de certificats et diplômes d’universités, car il s’agit de formations de courte durée, extrêmement ciblées et qui sont initiées par nos enseignants dans tel ou tel champ. Il y a également un grand travail qui se fait pour renforcer les capacités des étudiants, surtout dans le domaine linguistique. Aujourd’hui, les langues vivantes sont extrêmement utiles, un véritable joker pour ceux qui sont à la recherche d’un emploi.

Publié le : 16 Avril 2012 –

Source : WEB  Par Soumaya Bencherki, LE MATIN