Une meilleure nutrition pour tous Journées de sensibilisation

Une meilleure nutrition pour tous  Journées de sensibilisation

 

Afin de corriger la perception des Marocains par rapport à l’importance de la consommation des produits laitiers frais dans le cadre d’une alimentation équilibrée, plusieurs journées de sensibilisation ont été organisées dans les centres hospitaliers du Maroc.

 

La lutte contre la malnutrition passe par la sensibilisation aux bonnes pratiques nutritionnelles.

Des journées de sensibilisation autour du thème : «Une bonne nutrition pour tous», ont été tenues, depuis le mois de mai, par l’institut Yawmy pour la nutrition et en collaboration avec les principaux centres hospitaliers du Maroc, pour prouver son engagement à lutter contre la malnutrition par la généralisation de l’information concernant une bonne nutrition.

Organisées dans les Centres hospitaliers des villes de Fès, Marrakech, Rabat, Casablanca et d’Agadir, ces journées ont connu un succès considérable auprès des publics (mamans, enfants, personnel médical et hospitalier présent), auxquels elles se sont adressées, indique un communiqué de l’institut. Depuis le mois de mai, ce sont plus de 1 000 mamans et plus de 1 000 enfants qui ont bénéficié de ces programmes de sensibilisation aux bonnes pratiques nutritionnelles, ainsi que 400 médecins et infirmiers. Ces journées de sensibilisation s’inscrivent dans le cadre de l’action de Centrale Laitière en vue de la diffusion de sa mission d’entreprise : «Apporter une nutrition de qualité au plus grand nombre». Le jeudi 28 juin, s’est déroulée, à l’Hôpital d’enfants Abderrahim Harouchi de Casablanca, la dernière édition de la Journée «Une bonne nutrition pour tous».

En collaboration avec les équipes du professeur Aboumâarouf et grâce au concours de l’association Noujoum, l’hôpital d’enfants a accueilli les équipes de l’Institut pour la nutrition qui ont pu dispenser, aux enfants hospitalisés et à leurs mamans, des messages forts et ludiques concernant une bonne nutrition. N’a pas été oublié le personnel médical qui a pu, lui aussi, être informé sur des problématiques nutritionnelles importantes telles que l’allaitement maternel et la prise en charge de la dénutrition sévère à l’hôpital. Cette initiative entre dans le cadre de l’engagement de l’entreprise à promouvoir auprès du plus grand nombre, les bonnes pratiques nutritionnelles afin de corriger la perception des Marocains par rapport à l’essentialité de la consommation des produits laitiers frais pour une alimentation équilibrée. En effet, au Maroc, comme partout dans le monde, les maladies liées à une mauvaise nutrition connaissent une forte croissance.

Les troubles liés aux carences en micronutriments en font partie et génèrent de graves troubles au sein de la population marocaine. Et même si les produits laitiers sont considérés comme indispensables à une bonne nutrition, ils continuent d’être sous-consommés au Maroc. Les organisations internationales recommandent de consommer des produits laitiers 3 fois par jour en moyenne alors que les Marocains, eux, ne les prennent que 2 à 3 fois par semaine, selon le communiqué de l’institut.

Repères

·    Au programme des journées de sensibilisation :

·    Des conférences destinées aux professionnels de la santé sur l’état nutritionnel au Maroc, et les recommandations pour améliorer la santé des patients par de simples conseils diététiques.

·    Organisation d’ateliers ludiques sur l’équilibre alimentaire, destinés aux enfants hospitalisés ainsi qu’à leurs mamans.

Publié le : 6 Juillet 2012 –

SOURCE WEB Par  H.E.H, LE MATIN