Les low cost survolent le marché des ferries entre l\'Europe et le Maroc

Les low cost survolent le marché des ferries entre l\'Europe et le Maroc

Moins chères, plus rapides, les compagnies aériennes low cost concurrencent de plus en plus les ferries pour les traversées entre l'Europe et le Maroc.

 

 

Les low cost envahissent les tarmacs (photo econostrum.info)

MAROC / EUROPE. Impossible d'y échapper ! Depuis cinq ans, le Maroc voit atterrir sur ses tarmacs les flottilles low cost venues d'Espagne et de France. Et les ferries n'ont qu'à bien se tenir !

Les principales critiques portées à l'encontre du transport maritime de passagers entre l'Europe et le Maroc tiennent en trois chapitres : la durée totale du voyage (jusqu'à l'arrivée à destination), la faiblesse de l'offre et le coût.

 Un livre de complaintes vite clos vue du ciel. Si le dernier point constituait encore un point d'achoppement avec les seules offres de Royal Air Maroc, Air France et Iberia, les compagnies low cost et leurs tarifs hyper concurrentiels sont vite venus le balayer. Le seul frein restant demeure le transport des bagages au coût prohibitif sur les low cost.

Si seulement 14,4 km séparent l'Europe du Maroc dans la partie la plus étroite du Détroit de Gibraltar, le voie maritime n'est pas forcément le chemin le plus court. En attendant le tunnel ferroviaire sous-marin (véritable serpent de mer depuis 1869) entre Tarifa en Andalousie et Malabata près de Tanger, l'avion reste souvent le moyen de transport le plus rapide entre l'Espagne et le Maroc. Les touristes doivent en effet souvent, après le débarquement sur les terres marocaines, entreprendre un périple routier jusqu'à leur destination finale. Exception notable pour les passagers partant d'Algesiras pour se rendre à Tanger qui, grâce au nouveau port de Tanger Med, ne mettent plus que 30 mn en ferry.

 

Multiplicité de l'offre low cost

Sur le marché, les compagnies aériennes low cost se sentent pousser des ailes. Les marocaines Jet4You (qui vient de fusionner avec la belge Jetairfly) et Air Arabia Maroc, les européennes Ryanair, easyJet, Vueling et depuis mars 2012 la petite nouvelle espagnole Iberia Express (filiale d'Iberia) se partagent les traversées de la Méditerranée. Elles permettent de relier les principales villes marocaines à partir de vingt trois aéroports espagnols. Il est ainsi possible de joindre Marrakech à partir de Barcelone, Bilbao, Ibiza, Majorque, Ménorque, St Jacques de Compostelle, La Corogne et Vigo.

En France, Marseille a tiré la première ! En inaugurant en novembre 2006 son terminal mp², le premier entièrement dédié aux compagnies low cost en Europe, les Provençaux se sont engouffrés dans ces couloirs aériens méditerranéens pour atteindre Casablanca, Marrakech et Fès avec les compagnies Jet4You et Ryanair.

La première compagnie low cost européenne met le paquet en ouvrant ce printemps Agadir, Tanger, Nador et Oujda. Soit sept destinations au Maghreb accessibles en moins de deux heures depuis Marseille. L'aéroport voisin de Montpellier dessert avec Air Arabia quatre villes (Casablanca, Fès, et les nouveautés Nador et Tanger). Celui de Bordeaux est connecté avec Casablanca, Marrakech et Agadir opérées par Jet4You.

Et comme si cela ne suffisait pas, même Air France s'y met en cassant les prix au départ de ses nouvelles bases régionales implantées à Marseille, Nice et Toulouse et très prochainement à Bordeaux. Avec par exemple un Marseille / Marrakech à 80€ !

 

SOURCE WEB Par  Frédéric Dubessy  Econostrum