Lahcen Haddad, ministre du Tourisme Le secteur touristique n\'est pas largement affecté par la crise

Lahcen Haddad, ministre du Tourisme Le secteur touristique n\'est pas largement affecté par la crise

Le secteur touristique n'est pas largement affecté par la crise

Dernière mise à jour : 22/11/2012 à 11:26

Lahcen Haddad, ministre du Tourisme./ DR

“Le secteur touristique marocain n'a pas été largement affecté par la crise mondiale”, a affirmé le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad.

Invité de l'émission “Qadaya Wa Araa” (Affaires et Opinions), sur la première chaîne nationale de télévision (Al Oula), mardi, M. Haddad a tenu à rassurer sur l'état du secteur, qui constitue la deuxième source de devises du pays avec des recettes de 60 milliards de dirhams à fin 2011.

“Le tourisme national a prouvé son immunité et sa résilience face à la récession au niveau international. Grâce à la stabilité politique du Maroc et ses orientations économiques, le tourisme a retrouvé sa bonne santé.”

Lahcen Haddad, ministre du Tourisme.

Le ministre a évoqué, par ailleurs, la Vision 2020 qui compte positionner le Maroc parmi les 20 premières destinations touristiques au monde. Pour ce faire, le ministre a indiqué que son département a mis en place un plan intégré en vue d'atteindre les objectifs escomptés: multiplier le nombre des touristes, augmenter la capacité d'hébergement à plus de 200.000 lits et tripler le nombre de touristes nationaux.

Afin d'améliorer la compétitivité touristique, M. Haddad a mis l'accent sur la nécessité de la formation des ressources humaines et de la diversification de l'offre culturelle nationale. Le ministre a proposé trois destinations intégrées, à savoir Meknès-Fès et environs pour la position historique de ces deux villes, Tanger-Tétouan-Assilah-Chefchaouen-Larache en tant que destination maritime et la zone liant Rabat à El Jadida.

SOURCE WEB Par Aufait  Maroc